Météo locale oblige, je vais discuter du  lien possible entre les changements climatiques et la vague de froid que nous subissons présentement. Bien que le froid ne soit pas extrême, la durée de la vague de froid et son intensité n’ont pas été vues depuis 1917. Une vague de froid record dans un climat qui se réchauffe, cela est paradoxal, ce que n’ont pas manqué de faire remarquer les climatosceptiques, Donald Trump à leur tête.

J’ai déjà écrit sur un des effets paradoxaux liés au réchauffement de la planète qui est le refroidissement des régions polaires dû au ralentissement de la circulation océanique causé par un apport accru en eau douce dans les régions arctiques. Si la possibilité de ce mécanisme est reconnue, l’importance qu’il prendra dans le futur est encore débattue. Il est cependant acquis que ce n’est plus considéré comme une faible possibilité, mais quelque chose de probable.

Cependant, cela n’a que peu à voir avec la vague de froid récente que nous vivons présentement qui est un phénomène purement atmosphérique.

Le reste de l'article chez Voir: