Des chercheurs Japonais clarifient les effets du jeûne sur le métabolisme et le vieillissement.

Par Éveline Grenier-Hébert

Les résultats de l’étude menée par des chercheurs Japonais précisent les répercussions du jeûne sur la santé. Cette recherche, publiée dans la revue Scientific Reports le 29 janvier dernier, montre que le jeûne accélère le métabolisme et entraîne la libération de molécules antioxydantes. Ces molécules sont suspectées d’avoir des effets anti-vieillissement notables.

Après avoir étudié le vieillissement et le métabolisme pendant des années, l’équipe du Professeur Mitsuhiro Yanagida de l’université de Kyoto, a commencé à s’intéresser aux répercussions du jeûne. Le Dr Takayuki Teruya, premier auteur de l’article, déclare que « contrairement aux hypothèses de départ, le jeûne induit une activation importante du métabolisme ». Les analyses sanguines de quatre adultes en période de jeûne, ont également démontré des changements importants quant à l’abondance de certaines molécules d’intérêt, appelées « métabolites ». Les métabolites sont des substances qui sont formées lors du processus de transformation des nutriments qui fournissent l’énergie au corps.

Un jeûne de seulement 58 heures a engendré une augmentation des taux de 44 métabolites, dont 30 étaient jusqu’alors inconnus. Parmi ces métabolites, certains ont attiré l’attention des chercheurs, car leur quantité ont tendance à décliner avec l’âge ; une augmentation de leur production pourrait donc avoir des effets anti-vieillissement et augmenter la longévité. Des métabolites comme la leucine, l’isoleucine et l’acide ophtalmique sont « très importants pour le maintien des muscles et ont une activité antioxydante » allègue Dr. Teruya. « Ces résultats suggèrent la possibilité d’un effet rajeunissant du jeûne.

 

À lire aussi :

 

Références :

Takayuki Teruya, Romanas Chaleckis, Junko Takada, Mitsuhiro Yanagida, Hiroshi Kondoh. Diverse metabolic reactions activated during 58-hr fasting are revealed by non-targeted metabolomic analysis of human bloodScientific Reports, 2019; 9 (1) DOI: 10.1038/s41598-018-36674-9

Okinawa Institute of Science and Technology (OIST) Graduate University. (2019, January 31). Fasting ramps up human metabolism, study shows. ScienceDaily. Retrieved January 31, 2019 from www.sciencedaily.com/releases/2019/01/190131113934.htm