En 2007, la superficie occupée par les cultures OGM a augmenté de 12 % ou de 12,3 millions d’hectares pour atteindre 114,3 millions d’hectares, le deuxième taux record d’augmentation des cinq dernières années.

Le nombre de pays en développement (12) qui recourent aux cultures OGM a dépassé celui des pays industrialisés (11). Le taux de croissance dans les pays en développement a quant à lui été trois fois plus élevé que celui des pays industrialisés, soit 21 % et 6 % respectivement.

2 millions d’agriculteurs supplémentaires ont cultivé des plantes OGM pour la première fois l’année dernière, ce qui amène à 12 millions le nombre d’agriculteurs dans le monde. 90% de ceux-ci sont des agriculteurs de pays en développement.

En 2007, les Etats-Unis (57,7 millions d’hectares), l’Argentine (19,1 millions d’hectares) le Brésil (15 millions d’hectares) et le Canada (7 millions d’hectares) sont demeurés les principaux pays à cultiver des OGM.

Proportionnellement parlant, c’est l’Inde qui a connu la plus forte augmentation de superficie en 2007 pour la troisième année consécutive, soit 63 % de plus pour totaliser 6,2 millions d’hectares de coton OGM cultivé par 3,8 millions d’agriculteurs.

En plus du coton OGM, la Chine a planté 3 500 hectares de papayers résistants aux virus et 250 000 peupliers OGM.

Le Brésil a la plus hausse augmentation absolue, soit 3,5 millions d’hectares pour atteindre 15 millions d’hectares.

L’Afrique du Sud, le seul pays africain à cultiver des OGM, a augmenté ses plantations de 30 % en 2007, qui totalisent désormais 1,8 million d’hectares.

L’Europe a dépassé les 100 000 hectares de cultures biotechnologiques pour la première fois en 2007, soit une croissance de 77 %. Dans l’UE, 8 pays sur 27 cultivaient des OGM en 2007; on en comptait 6 en 2006. L’Espagne arrive en tête avec 70 000 hectares de maïs OGM, soit une hausse de 40 % par rapport à 2006 pour atteindre 21 % de la superficie totale consacrée à la culture du maïs dans ce pays. La superficie totale consacrée à la culture du maïs OGM dans les 7 autres pays (France, République tchèque, Portugal, Allemagne, Slovaquie, Roumanie et Pologne) a quadruplé pour passer de 8 700 hectares en 2006 à 35 700 hectares en 2007.