Les vols reprennent un peu partout. Les voyageurs sont soulagés. Alors, c’est fini le problème du volcan au nom imprononçable ? Que continuent à nous apprendre les scientifiques, une semaine plus tard?

8h40 : Même Horticulture Week s'en mêle: le nuage de cendres peut en effet avoir un impact sur l’horticulture.

9h : Un expert du volcan... bloqué au Danemark: Freysteinn Sigmundson, vulcanologue islandais spécialiste du volcan au nom imprononçable, fait part de ses prévisions à plusieurs médias : après les cendres pour l’Europe, la lave… mais que pour les Islandais.

9h20 : une éruption peut en cacher une autre. L’histoire l’a montré ! Après cette éruption, le Mont Katla voisin a des chances de se mettre en activité à son tour. Et ça pourrait être pire.

10h05 : Moins d'avions, meilleure qualité de vie! Cet article de l’agence Reuters présente certaines observations sur les conséquences de la paralysie aérienne : moins de CO2 dû aux avions, meilleure qualité de vie aux abords des aéroports…

10h45 : Les volcans dégagent plus de CO2 que l’activité humaine ?! Voici un article intéressant qui met cet argument des climato-sceptique face à ses erreurs.

11h30 : Et la migration des oiseaux, dans tout ça ? Avec cet article, le bloggeur "GrrlScientist" se pose la question de l’impact des cendres volcaniques sur les oiseaux.

Céline Illa