Fini les injections quotidiennes d’insuline pour les personnes atteintes de diabète ! Une pilule intelligente pourrait injecter la dose nécessaire à l’intérieur même de l’estomac du patient une fois avalée !

Une équipe d’ingénieurs du Massachussetts Institute of Technology (MIT) rapporte le développement d’une capsule pour administrer l’insuline par voie orale dans le journal Science.

Action injection

Dans cette capsule de la taille d’un bleuet, la dose d’insuline est compressée en forme de petite aiguille. Une fois avalée, la pilule se dépose dans l’estomac, l’aiguille se libère, perce la membrane muqueuse et livre ainsi l’insuline directement dans le tissu de l’estomac. La capsule vide poursuit son chemin dans le système digestif avant d’être éliminée sans séquelles.

La forme de la capsule, inspirée par la tortue léopard, lui permet de retrouver l’orientation appropriée pour assurer le contact entre la paroi de l’estomac et l’aiguille médicamentée.

Comme les parois de l’estomac ne comportent pas de récepteurs de la douleur, les chercheurs affirment que l’injection ne sera pas ressentie par les patients. Le dispositif, testé sur les porcs jusqu’à présent, peut livrer jusqu’à 5 milligrammes d’insuline, une dose comparable aux besoins d’un patient humain atteint de diabète de type 1.

Administration de médicaments biologiques par voie orale

L’insuline est administrée par injection normalement, car cette protéine, une molécule biologique complexe et fragile, se dégrade rapidement dans le système digestif. De plus, la grande taille de la molécule entrave son absorption.

Des millions de personnes dépendent de l’insuline au quotidien pour gérer leur diabète. C’est le médicament d’origine biologique le plus connu parmi une panoplie d’agents thérapeutiques utilisés entre-autres dans le traitement de l’anémie, de la polyarthrite rheumatoïde, et de certains types de cancer.

Les créateurs de la capsule-injecteur estiment que leur dispositif peut être adapté pour délivrer d’autres médicaments qui sont administrés par injection présentement.

L’administration de l’insuline et d’autres médicaments biologiques par la voie orale représente un défi de taille que les scientifiques tentent de relever depuis des décennies. Leurs efforts sont justifiés, car la simplicité offerte par la formule pilule pour ces traitements changerait la vie de millions de patients.

 

— Nicole Avakyan