A la suite de Borda, Condorcet s’intéresse aux mathématiques électorales. Il approfondit les travaux de Borda et découvre la possible apparition de cycles majoritaires, qu’il qualifie de « contradictoires ». Il développe alors une méthode d’éliminations successives permettant de désigner un vainqueur : la méthode de Condorcet.