Bienvenue dans l'Univers... Oui je vois bien que vous êtes un peu déroutés, mais ne vous en faites pas, c'est une réaction on ne peut plus normale pour toute personne qui débarque. Après tout, un univers si vaste et si vieux, ce n'est pas simple à appréhender pour une espèce qui n'a que 200 000 ans. Permettez-moi de vous faire visiter... Mais préparez-vous à un choc.

Pour ce premier article je vous propose un long voyage dans l'espace et dans le temps afin de vous faire réfléchir sur la place qui est la notre dans le grand Tout. Mais ne vous en faites pas, vous serez de retour pour le goûter...

Dans cette première partie, nous allons nous concentrer sur l'aspect spatial, à travers une série de visualisations diverses (qui se veut exhaustive, mais n'hésitez pas à me le signaler si j'en oublie) qui nous amèneront à toutes les échelles imaginables, de l'infiniment petit au ridiculement grand.

Bon voyage...

The Scale of the Universe 2 (Cary et Michael Huang, 2012)

Cette animation Flash est tout à fait incroyable pour 3 raisons:

  • Elle a été réalisée réalisée par Cary Huang, un jeune Californien de 14 ans (!) aidé par son frère jumeau, juste pour s'amuser (un an et demi de réalisation).
  • Elle couvre absolument tout ce qui existe, depuis la longueur de Planck jusqu'à la taille estimée de l'univers observable (62 ordres de grandeurs en tout), ce qui est bien plus complet que la plupart des visualisations de qualité professionnelle !
  • Elle est superbement réalisée, simple et interactive ! (cliquez sur les éléments pour avoir des informations supplémentaires)
La leçon à tirer de ce travail titanesque? Comme Cary l'écrit lui-même lors d'une interview,

"Je dirais que l'Humanité est une toute petite partie de l'univers dans lequel on vit. Il peut y avoir tant de choses dans ce monde, mais on ne le sait juste pas encore."

Tout un univers à explorer ici : The Scale Of The Universe 2

Les puissances de 10 (Charles et Ray Eames, 1977)

C'est le film qu'on a tous vu au moins une fois dans sa vie. Et si ce n'est pas encore le cas, il faut y remédier. Il est tellement culte qu'il est aujourd'hui conservé à la Bibliothèque du Congrès des États-Unis.

Réalisé par deux designers à l'occasion d'une commande pour la société IBM, son principe est simple: on commence notre voyage près d'un lac à Chicago, et notre champ de vision s'élargit d'une puissance de 10 toutes les 10 secondes, dans l'ordre croissant. Arrivé à 10^24 m, le film repart en sens inverse et nous emmène jusqu'à la taille d'un proton (10^-16 m).

A noter que, un peu plus de 30 ans plus tard, on a ajouté 4 ordres de grandeurs à notre observation de l'univers ! Du monde agité des quarks (10^-18 m) à l'horizon cosmologique (10^26 m), notre monde est finalement bien plus riche que ce à quoi on s'attendait il n'y a pas si longtemps. Ce qui amène à la question : que sera notre univers dans les 30 prochaines années ? Je vous laisse méditer...

Une vidéo à regarder ici: Les Puissances de 10

L'univers connu (American Museum of Natural History, 2010)

Du sommet de l'Himalaya au rayonnement du fond diffus cosmologique, cette vidéo fait honneur à l'outil de cartographie 4D de l'univers "Digital Universe" (que vous pouvez télécharger ici !), utilisé dans les planétariums du monde entier pour représenter tous les objets connus du monde, selon les dernières avancées en astrophysique et en cosmologie (jusqu'en 2009).

A voir par là: The known universe by AMNH

Cosmic Voyage (Bayley Sillec, 1996)

"Les puissances de 10", mis à jour, en IMAX, narré par Morgan Freeman ? Qu'est-ce qui vous faut de plus ?!

Mais cliquez ! Cosmic Voyage

Scale of the Large, Scale of the Small (Khan Academy, 2001)

Si vous ne connaissez pas encore la Khan Academy, laissez moi vous faire un rapide topo sur le fantastique concept de Sal Khan.

La Khan Academy, c'est :

  • "la première école virtuelle gratuite de classe mondiale où chacun peut apprendre quelque chose" plus de 3000 vidéos pédagogiques d'une qualité remarquable dans toutes les matières et niveaux possibles
  • des exercices et des évaluations pour tester ses connaissances
  • Un suivi détaillé de votre apprentissage, avec les statistiques à l'appui !

L'ambition de ce projet? Rien de moins que de réinventer l'éducation. Va-t-il y arriver? En tout cas, Sal Khan est définitivement sur la bonne voie.

Son cours sur les échelles de l'univers, de l'infiniment petit à l'infiniment grand, est un excellent moyen d'aborder le concept.

Le cours détaillé est disponible ici : Scale of the Universe - Khan Academy

Cosmic Zoom (Eva Szasz, 1968)

Cette vidéo de 8 minutes est en quelque sorte l’ancêtre de "Powers of Ten", de même que la première vidéo de ce genre. Inspirée de l'essai Cosmic View de Kees Boeke publié en 1957 (un classique maintenant disponible en ligne ), elle témoigne d'une époque où la fascination du public pour l'immensité de l'univers était à son apogée, à tel point qu'elle fut diffusée sur la chaîne ABC en 1971. Les temps ont bien changé... Mais je m'égare.

Laissez-vous donc entraîner par le son de la harpe... Cosmic Zoom

Magnifying the Universe (Number Sleuth, 2012)

Ce graphique interactif reprend le concept de Scale of the universe, mais avec de vraies photos pour alimenter sa galerie ! Et croyez-moi, passer à travers les piliers de la création, ça fait quelque chose...

A noter que vous pourrez trouver sur ce site une version papier de ce graphique.

A visiter ici: Magnifying the Universe

Secret Worlds: the Universe Within (National High Magnetic Field Laboratory, Florida State University, 1999)

Une série de diapositives interactives (en java) toujours sur la base des puissances de 10, qui a totalisé plus de 34 millions de vues depuis sa création !

A voir ici : Secret Worlds: The Universe Within

Cosmic Eye (Application iPad / iPhone / iPod, 2012)

L'univers à porté de main, pour $0.99 seulement ! Cette application reprend une fois de plus le concept des puissances de 10, mis à jour avec les images des découvertes scientifiques les plus récentes ! Et c'est beau...

Une application indispensable, à télécharger ici : Cosmic Eye, By DanApps

L'univers observable, de haut en bas -sur une échelle logarithmique- (Randall Munroe, XKCD)

Que serait Internet sans le webcomic XKCD ? Un monde plus triste, certainement.

Une carte à voir en grand ici : XKCD - Height

Mention spéciale: Un point bleu pâle (Carl Sagan, 1994) [ci-dessus]

Cette image ne montre peut être pas tout l'univers, mais elle en dit tellement long sur la place de l'Humanité dans celui-ci que je ne pouvais décemment pas me permettre de la zapper.

Ce que vous voyez-là est une photo prise par la sonde Voyager 1 en 1990, alors qu'elle était à plus de 6 milliards de kilomètres de la Terre. Le petit point que vous apercevez au milieu d'un rayon de Soleil, c'est notre planète.

Une image d'une portée telle qu'elle a inspiré le célèbre astronome Carl Sagan à écrire tout un essai à ce sujet (entre autres): Pale Blue Dot: A Vision of the Human Future in Space

Cet essai, considéré par l'astronome Phil Plait comme l'une des plus belles œuvres écrites en langue anglaise (et pour l'avoir lu, j'approuve), met en perspective nos accomplissements, nos rêves et surtout notre hubris face à l'immensité cosmique.

Ce texte (à lire ci-dessous pour les anglophobes) a depuis mené des générations d'artistes à transmettre ce message intemporel. La vidéo ci-dessus, réalisée par le génial Callum C. J. Sutherland, dans le cadre d'une série en hommage à Sagan, en est à mon sens la meilleure interprétation.

On est bien peu de chose, ma pauvre Lucette...

Regardez encore ce petit point. C'est ici. C'est notre foyer. C'est nous. Sur lui se trouve tous ceux que vous aimez, tous ceux que vous connaissez, tous ceux dont vous avez entendu parler, tous les êtres humains qui aient jamais vécu. Toute la somme de nos joies et de nos souffrances, des milliers de religions aux convictions assurées, d'idéologies et de doctrines économiques, tous les chasseurs et cueilleurs, tous les héros et tous les lâches, tous les créateurs et destructeurs de civilisations, tous les rois et tous les paysans, tous les jeunes couples d'amoureux, tous les pères et mères, tous les enfants plein d'espoir, les inventeurs et les explorateurs, tous les professeurs de morale, tous les politiciens corrompus, toutes les “superstars”, tous les “guides suprêmes”, tous les saints et pécheurs de l'histoire de notre espèce ont vécu ici, sur ce grain de poussière suspendu dans un rayon de soleil.

La Terre est une toute petite scène dans une vaste arène cosmique. Songez aux fleuves de sang déversés par tous ces généraux et ces empereurs afin que nimbés de triomphe et de gloire, ils puissent devenir les maîtres temporaires d'une fraction d'un point. Songez aux cruautés sans fin imposées par les habitants d'un recoin de ce pixel sur d'indistincts habitants d'un autre recoin. Comme ils peinent à s'entendre, comme ils sont prompts à s'entretuer, comme leurs haines sont ferventes. Nos postures, notre propre importance imaginée, l'illusion que nous avons quelque position privilégiée dans l'univers, sont mis en question par ce point de lumière pâle. Notre planète est une infime tache solitaire enveloppée par la grande nuit cosmique. Dans notre obscurité - dans toute cette immensité - il n'y a aucun signe qu'une aide viendra d'ailleurs nous sauver de nous-mêmes. La Terre est jusqu'à présent le seul monde connu à abriter la vie. Il n'y a nulle part ailleurs, au moins dans un futur proche, vers où notre espèce pourrait migrer. Visiter, oui. S'installer, pas encore. Que vous le vouliez ou non, pour le moment c'est sur Terre que nous prenons position.

On a dit que l'astronomie incite à l'humilité et fortifie le caractère. Il n'y a peut être pas de meilleure démonstration de la folie des idées humaines que cette lointaine image de notre monde minuscule. Pour moi, cela souligne notre responsabilité de cohabiter plus fraternellement les uns avec les autres, et de préserver et chérir le point bleu pâle, la seule maison que nous ayons jamais connue.

Bonus 1: Galaxy song (Monty Python : Le Sens de la vie - 1983)

Cette chanson vous restera dans la tête toute votre vie. Mon travail ici est fait. Galaxy Song

Bonus 2: Les Animaniacs - Yakko's Universe (Tom Rueger, 1993)

Parce que. Yakko's Universe