Oui, le mot est sur toutes les lèvres depuis des mois. Mais entre toutes les informations reçues tous azimuts, savez-vous efficacement départager le vrai du faux? Notre dossier de novembre devrait vous aider à le faire. Pleins feux sur Ebola!

: : LES NOUVEAUTÉS : :

La mauvaise communication d'Ebola
Pourquoi la paranoïa nord-américaine face à Ebola? Parce que les médecins et les médias ont vulgarisé la crise par le mauvais bout de la lorgnette... et parce que même s’ils avaient mieux communiqué, ils partaient de très loin.
(ASP – Article)

La stratégie Ebola
Comment Ebola attaque-t-il les humains, eux qui ne sont pourtant pas son «réservoir» naturel? Il triche.
(ASP – Capsule)

La peur d'Ebola: conseils pratiques
La peur est mauvaise conseillère, qu’il s’agisse de l’Ebola ou... d’une fusillade dans une ville paisible. Le point commun entre les deux: en gros, les mêmes conseils à donner aux journalistes qui écrivent dans le feu de l’action et aux internautes qui twittent plus vite que leur ombre.
(ASP – Article)

Ebola: Renforcement du personnel de santé sur le terrain
L’Union africaine a récemment sollicité à Abidjan le soutien du gouvernement ivoirien dans la lutte contre le virus Ebola dans les trois pays d’Afrique de l’Ouest durement touchés par la pandémie et annonce un renforcement du personnel de santé venant de l’Afrique dans ces pays.
(Théodore Kouadio – Billet de blogue)

La santé publique au temps d'Ebola
Peste noire, grippe espagnole, SRAS... La peur des épidémies se propage d’un bout à l’autre de la planète aussi vite que le permettent maintenant les chaînes de télévision câblées. La seule mention d’Ebola donne aujourd'hui des sueurs froides à un bon nombre d'Occidentaux.
(Isabelle Burgun – Article)

: : AILLEURS SUR LE SITE : :

Ebola: la peur d’avoir peur fait mal
Les réactions disproportionnées à Ebola, aux États-Unis et au Canada, ne sont pas seulement néfastes pour les hypocondriaques. Elles pourraient aider le virus à se répandre encore plus vite en Afrique.
(ASP – Capsule)

Où est née la peur d’Ebola?
Si une des origines de la peur d’Ebola est le film Outbreak, une autre, moins souvent citée, est le livre The Hot Zone. Paru en 1994, censé s’appuyer sur des faits réels, il contient des descriptions horribles de patients qui se décomposent de l’intérieur —des descriptions encore tenues pour acquises aujourd'hui, mais qui, reconnaît l’auteur lui-même, sont très exagérées.
(ASP – Capsule)

Vous ne guérirez pas de la peur d’Ebola même si on vous l’explique
Ces derniers jours, on a fait grand cas d’histoires absurdes qui semblent démontrer combien certaines personnes gagneraient à s’informer sur Ebola. Et pourtant. Et pourtant, la direction de CNN annonçait cette semaine que dans le cadre d’une nouvelle vague de coupes (300 personnes), l’essentiel de son équipe en charge de l’information médicale allait partir.
(Pascal Lapointe – Billet de blogue)

Ebola: la peur transmissible par Amazon
Vous ne connaissiez rien d’Ebola avant cet automne, vous n’avez aucune expertise en médecine, et encore moins sur les virus? Ça n’est pas grave, vous pouvez écrire un livre, l’auto-éditer sur Amazon... et en ce moment, ça se vend plutôt bien.
(ASP – Article)

Une immunité naturelle contre Ebola?
Peut-on être naturellement immunisé contre Ebola? La chose n’est pas impossible, considérant qu’on ne sait pas grand-chose de ce qui caractérise les gens qui ont survécu à l’infection.
(ASP – Article)

À quel point Ebola est-il contagieux?
Avis à ceux qui s’inquiètent d’Ebola: les épidémies ont, elles aussi, leur méthode de calcul, soit le nombre de personnes qu’un malade peut infecter. En vertu de ce calcul, la rougeole est à une extrémité du spectre, et Ebola est au bas de l’échelle.
(ASP – Capsule)

Afrique de l’Ouest: la santé post-Ebola
Avis à ceux qui s’inquiètent d’Ebola: les épidémies ont, elles aussi, leur méthode de calcul, soit le nombre de personnes qu’un malade peut infecter. En vertu de ce calcul, la rougeole est à une extrémité du spectre, et Ebola est au bas de l’échelle.
(ASP – Capsule)

Joanne Liu: la combattante de l'humanitaire
Elle est présidente internationale de Médecins sans frontières, en première ligne contre Ebola en Afrique de l’Ouest, mais elle continue de répéter que son titre de pédiatre à l’hôpital Sainte-Justine de Montréal est tout aussi important. N’empêche que la voix de ceux qui dénoncent l’échec de la communauté internationale face à Ebola, c’est elle.
(Je vote pour la science – Émission de radio)

Lutte contre l’Ebola: La BAD sollicite les experts africains en santé
L’Union africaine a récemment sollicité à Abidjan le soutien du gouvernement ivoirien dans la lutte contre le virus Ebola dans les trois pays d’Afrique de l’Ouest durement touchés. Le président du groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Donald Kaberuka, a appelé début octobre les experts africains en santé à venir en aide aux pays d’Afrique de l’Ouest touchés (Liberia, Sierra Leone et Guinée) par l’épidémie de l’Ebola à combattre la maladie.
(Théodore Kouadio – Billet de blogue)

L’embargo le moins approprié de l’année
Il existe, dans l’édition scientifique, une pratique tantôt utile, tantôt dépassée: l’embargo. Cela consiste à envoyer aux journalistes une publication à l’avance, pourvu qu’ils s’engagent à ne pas en parler avant tel jour ou telle heure. Le comble du ridicule a toutefois été atteint avec le premier cas d’Ebola aux États-Unis.
(ASP – Capsule)

Ebola: La chasse au gibier continue
En dépit des campagnes de sensibilisation menées par les autorités sanitaires ivoiriennes et les décisions d’interdictions de chasse et de consommation de la viande de brousse, certaines populations continuent de chasser le gibier dans le pays rural.
(Théodore Kouadio – Billet de blogue)

Ebola: de l'Afrique au Texas et ensuite?
Le jour que craignaient les services de santé de bien des pays est arrivé: le premier cas d’Ebola diagnostiqué en Amérique du Nord. En fait, le premier cas d’Ebola diagnostiqué hors d’Afrique lors de la présente épidémie. Faut-il s’en inquiéter? Non. Une campagne alarmiste va-t-elle commencer? Probablement.
(ASP – Article)

Ebola: des plans de lutte conjoints sur le terrain
Six pays dits «à risque» de l’Afrique de l’Ouest (Côte d’Ivoire, Bénin, Burkina Faso, Guinée-Bissau, Mali, Niger) ont décidé d’harmoniser leurs plans nationaux afin de freiner la progression du virus de l’Ebola dans la sous-région.
(Théodore Kouadio – Billet de blogue)

Ebola : Les TIC pour combattre le fléau en Côte d’Ivoire
Voisin du Liberia et de la Guinée, deux pays touchés par le virus de l’Ebola, la Côte d’Ivoire vient d’intégrer depuis quelques semaines les technologies de l'information et de la communication (TIC) dans la lutte contre ce fléau qui a déjà fait plus de 2000 morts en Afrique de l’Ouest.
(Théodore Kouadio – Billet de blogue)

Contre Ebola, tous ne sont pas égaux
En 2003, une épidémie appelée SRAS provoquait une réaction internationale d’une ampleur jamais vue face à un nouveau virus. En 2014 au contraire, la lenteur de la réaction à Ebola est dénoncée pratiquement chaque jour par l’Organisation mondiale de la santé et les médecins sur le terrain. La différence? Ebola est en Afrique.
(ASP – Article)

La chasse aux gènes d'Ebola
Une mauvaise nouvelle vient avec le décodage du génome du virus Ebola: le virus subit beaucoup de mutations, ce qui soulève un point d’interrogation pour un éventuel vaccin. La bonne nouvelle: ces mutations ne semblent pas aggraver une situation qui l'est déjà suffisamment.
(ASP – Article)

Combattre Ebola ou combattre l'ignorance?
Quand une compagnie aérienne en est rendue à annuler ses vols vers le Kenya en raison de l’épidémie d’Ebola, alors que celle-ci sévit à 5000 kilomètres du Kenya, c’est que l’analphabétisme scientifique a encore frappé.
(ASP – Article)

Ebola: un médicament soulève la controverse
D'un côté, une épidémie ayant fait jusqu'à maintenant des centaines de victimes sur son passage. De l'autre, un médicament expérimental, non testé sur des humains, mais dont les résultats sont prometteurs chez les singes.
(Marie-Claude Ouellet – Article)

Pour lutter contre Ebola, sauvez les forêts
Alors que la pandémie actuelle d’Ebola continue de battre des records —plus de 600 morts à la mi-juillet— les observateurs tentent déjà de prévenir la suivante: parce qu’Ebola n’est pas seulement un problème médical, mais environnemental.
(ASP – Capsule)

Six clefs pour comprendre l'Ebola
Faut-il avoir peur du virus Ebola qui fait actuellement des morts en Afrique de l’Ouest? La réponse courte est Non. Mais pourquoi craint-on autant cette maladie?
(ASP – Article)