Après 2011, année internationale des forêts, et 2012, l’année de l’énergie durable pour tous, l’ONU a proclamé la décennie à venir comme celle de la biodiversité!

Le but est de promouvoir la mise en oeuvre d’un plan stratégique pour la biodiversité visant ”à intégrer la biodiversité à tous les niveaux”.

Pourquoi parler de nouveau de biodiversité alors que l’année 2010 y était déjà consacrée? Simplement car l’objectif de stopper la perte de la faune et de la flore n’a pas été atteint!

"La diversité biologique et les produits que nous en tirons sont vitaux pour l’humain et l’humanité grandissante et le développement réellement durable dépend de cette biodiversité", a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon.