Les Québécois(es) se souviennent de la marche historique du 22 Avril 2012, lors du Jour de la Terre , réunissant 300 000 personnes d’horizons et aux revendications variées.

Cette année, c'est le dimanche précédent que les citoyens sont invités à rejoindre les organismes du comité organisateur, afin de montrer aux gouvernements provincial et fédéral que tous sont concernés par les enjeux environnementaux de leur patrie, lors d’une Marche pour la Terre.

Comme l’an passé le rassemblement aura lieu à la place des festivals de Montréal à 14h. Munissez-vous de votre plus beau réveil-matin qui sonnera à cette heure afin de réveiller les conscience et lancer la marche de quelques kilomètres qui finira vers la place du Canada par un concert avec les artistes:

Devenez un parfait mobilisateur:

● En étant actif sur Facebook: 21avrilisez votre photo de profil, en aimant la page Marche pour la Terre et en partageant l’information.

● En signant la Déclaration, demandant entre autres au gouvernement du Québec de s’opposer à l’expansion des sables bitumineux, d’adopter avant la fin de l’année des plans ambitieux et crédibles pour réduire notre consommation de pétrole de 30% et nos émissions de gaz à effet de serre d’au moins 25% d’ici 2020. En demandant au gouvernement du Canada de se doter d’un plan afin de réduire ses émissions de GES et de respecter ses engagements internationaux en matière de lutte aux changements climatiques, qu’il a reniés en se retirant du Protocole de Kyoto.

● En diffusant largement autour de vous ces informations.

● En devenant bénévole .

● En donnant .

Le comité organisateur, constitué des organismes suivants: LlAQLPA, Environnement Jeunesse, Équiterre, la Fondation David Suzuki, Greenpeace, le Jour de la Terre Québec et Nature Québec, a révélé ce matin dans une conférence de presse, le nom des deux porte-paroles: la fondatrice d’Équiterre Laure Waridel et le comédien Sébastien Huberdeau!

Extrait de la déclaration: « Nous, Québécoises et Québécois, joignons notre voix à celle des citoyens qui, partout sur la planète, se mobilisent pour la défense de la Terre et des prochaines générations. (…) Nous nous opposerons avec vigueur à tout projet énergétique qui aura pour effet d’aggraver la crise climatique. Il est temps que le Québec et le Canada sortent de l’ère des énergies fossiles et engagent la transition vers une économie écologique et sociale qui n’épuise pas les ressources qui appartiennent aux prochaines générations. Nos enfants et les générations à venir ont des droits inaliénables et nous sommes déterminés à les faire respecter.»

Et vous? Y serez-vous?