Publicité

Autre action

Blogue

La méditation, le Crossfit du cerveau

Danny Raymond, le 22 février 2013, 15h19

Rapidité, puissance et résistance. On dirait un credo inspiré du Crossfit, l'entraînement à l'intensité quasi inhumaine. Détrompez-vous, ces qualités découlent plutôt de la méditation, exercice autrement moins brutal qui permet au cerveau d'analyser les informations plus rapidement.

La méditation, le Crossfit du cerveau
Cliquer sur la photo pour agrandir
La méditation, le Crossfit du cerveau

Ces conclusions arrivent de l'Université de Californie à Los Angeles (UCLA). On peut retrouver ces résultats dans la revue Frontiers in Human Neuroscience, mars 2012.

La méditation augmente le nombre de gyrification du cortex. Cette transformation augmente les circonvolutions du cerveau, ces canaux et sillons repliés aux allures de boyaux torsadés. Plus la structure s'épaissit ou se multiplie, plus le traitement de l'information est accéléré. Les chercheurs ont noté que ce processus s'améliore avec les années de pratique.

Ces mêmes chercheurs avaient déjà prouvé l'épaississement de la paroi du cerveau des gens qui méditent. Cette modification structurale avait accéléré la connexion entre les neurones.

Les neurosciences ont établi la corrélation entre l'épaisseur de la structure du cerveau et l'amélioration des fonctions cognitives. Au contraire, une surface irrégulière ou trop mince serait liée à différentes maladies neuropsychiatriques, notamment la schizophrénie et l'Alzheimer.

La méditation et les enfants

Cette nouvelle alimente un courant très récent en neurosciences: les bénéfices de la méditation chez les enfants. Plusieurs petites études publiées ces dernières années (liens + noms) ont prouvé l'efficacité de la méditation à diminuer la taille de l'amygdale, la zone du cerveau liée au stress. En même temps, la méditation renouvelée épaissit la matière grise, la tour de contrôle du cerveau responsable du traitement de l'information, de la prise de décisions et de la mémoire.

Ces conclusions ont incité l'actrice américaine Goldie Hawn à s'associer à des équipes en neurosciences pour concevoir et enseigner le programme MindUp dans les écoles des États-Unis. Les élèves participent à des ateliers de méditation en classe pendant 5 minutes, trois fois par jour. Avec la répétition, ils arrivent à améliorer leur niveau de concentration, leur gestion du stress et leur capacité à mieux comprendre la matière enseignée.

Si les enfants peuvent le faire avec de tels résultats, seriez-vous prêts à tenter l'expérience, juste 5 minutes par jour? À vous de jouer... ou plutôt de méditer!