Nouvelle poursuite relative aux OGMs en Arkansas, nouvelle condamnation pour les producteurs de transgéniques. Cette fois, c'est au tour d'une filière de l'Allemande Bayer AG de payer, et la facture est fort salée! 136.8 millions de dollars!!

Le demandeur, Riceland Foods, une coopérative agricole, a intenté une action contre Bayer Crop Science il y a près de quatre ans, suite à la contamination de nombreux champs par le riz à long grain génétiquement modifié de la multinationale. Il y a moins d'un mois, un jury a accueilli l'action de Riceland. Des dommages accordés à la demande, 125 millions sont octroyés en tant que dommage punitif, du jamais vu dans l'histoire judiciaire de l'Arkansas.

L'un des principaux arguments de la poursuite a été l’impossibilité d’exporter les grains « contaminés » dans plusieurs pays européens. En effet, plusieurs pays d’Europe sont très froids à l’idée d’importer des aliments transgéniques dans leurs marchés. Le jury a ainsi accueilli le recours en négligence contre la filiale de Bayer.

Il n’est pas du secret, nous savons tous que l’industrie agroalimentaire nord-américaine est influencée par de puissants lobbies. Grâce à la séparation des pouvoirs et à l’indépendance judiciaire, ces lobbies ne peuvent interférer dans le processus de décision des tribunaux. À moyen terme, c’est probablement dans cet environnement objectif (le plus possible du moins) que se règlera l’interminable débat concernant les OGMs.

Jean-Raphaël C.G.