Il est généralement compris que les vaccins se sont montrés hautement bénéfiques, éradiquant plusieurs maladies infectieuses et augmentant l’espérance de vie. Cependant, il y a un grand nombre de gens qui ne croient pas à ces bénéfices et pensent plutôt que les vaccins sont dangereux. Ont-ils raison de penser ainsi ?


Les Assistants du Détecteurs est un projet d’éducation à l’information imaginé par l’Agence Science-Presse, en collaboration avec la Maison de la culture Maisonneuve. Découvrez les reportages de nos vérificateurs des faits en herbe – 24 jeunes élèves de niveau secondaire 5 - de l’école Chomedey-de-Maisonneuve, à Montréal.


Premièrement, il faut savoir que beaucoup de gens ont des pensées différentes à ce propos. Ainsi, plusieurs mythes ont été conçus pour effrayer les gens. Exemple : Avez-vous déjà entendu dire que les vaccins rendent les enfants autistes ? C’est faux ! Il y a déjà eu plusieurs études à ce propos, dont une effectuée entre 1999 et 2010 au Danemark, qui nous montre que le vaccin du ROR (rougeole, les oreillons et la rubéole), qui était accusé de causer l’autisme chez les enfants, n’a absolument aucun lien avec ce fait. Ce mythe est tiré d’un article publié dans The Lancet en 1998 par Andrew Wakefield, mais les résultats avaient été falsifiés. 

Il y a beaucoup d’autres mythes qui ont été prouvés comme étant faux 

Deuxièmement, vous vous demandez sûrement pourquoi les gens croient que les vaccins sont mauvais et pourquoi ils croient à tous les mythes à leur sujet. Il y a plusieurs raisons qui pourraient l’expliquer.

Pour commencer, il y a réellement peu de gens qui sont entièrement contre les vaccins, mais la plupart sont surtout opposés au fait qu’ils sont obligatoires pour les enfants âgés de seulement quelques mois au système immunitaire faible. Mais dans le cas de ceux qui croient vraiment à ces dangers, il s’agit surtout d’une facilité à être influencé. Il y a un bon nombre de célébrités qui répandent ces idées antivaccin. On sait à quel point les gens aiment écouter les célébrités. Internet contribue aussi à cela, comme il permet à tous ceux partageant cette opinion de le répandre comme ils le veulent. Comme beaucoup de gens pensent ainsi, ils se disent que ça ne peut pas être entièrement faux

Pour conclure, il n’est pas très difficile de prouver que les vaccins sont bons. La plupart des raisons pour lesquelles les gens ne leur font pas confiance sont de simples mythes propagés par des personnes qui ont soit trop d’influence, comme des célébrités, ou qui ne prennent pas la peine de faire des recherches.

 

– Sophie Claden, Tania Chabot, Chloé Pecriaux Pelvoisin et Alexis Charest, les Assistants du Détecteur de rumeurs