Pour ceux qui en doutaient, cet été de semi-confinement a rappelé à quel point la nature fait du bien : nombreux étaient ceux qui avaient hâte  de sortir des villes pour renouer avec les grands espaces. Mais ça ne s’est pas fait sans anicroches: c’est le sujet de notre émission de cette semaine.

Fichier audio

Déchets plastiques laissés derrière, ornières creusées par les roues des véhicules, plantes piétinées, les touristes oublient parfois la fragilité des milieux naturels qu’ils visitent.

Pourtant, pas question de s’en priver: au-delà des loisirs, la recherche en santé a révélé dans le passé que la nature apporte toutes sortes de bénéfices, à commencer par une réduction du stress.

Comment renouer avec la nature tout en respectant sa fragilité ? Isabelle Burgun en parle avec:

 

Devrions-nous collectivement prendre quelques cours de rattrapage en éducation relative à l’environnement et en plein air?  Souffrons-nous du « syndrome de déficit nature » ? Que sont concrètement les bienfaits de la nature, sur les jeunes et les moins jeunes?

À l’inverse, comment réduire notre impact sur ces milieux naturels qui nous font du bien ? On parle avec nos invitées d’activités pour reconnecter des jeunes à la nature, et de trucs tout simples pour la respecter.

 

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Je vote pour la science est diffusée le lundi à 13 h sur les cinq stations régionales de Radio VM. Elle est animée par Isabelle Burgun. Recherche pour cette émission: Aurélie Lagueux-Beloin. Vous pouvez également nous écouter, entre autres, sur CIBO (Senneterre), CFOU (Trois-Rivières), CIAX (Windsor) et CFLX (Sherbrooke). 

Vous trouverez sur cette page des liens vers les émissions des saisons précédentes. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter et sur Facebook.