Sur les primates non-humains, s'entend. :) On divise aujourd'hui les primates en deux groupe: celui des strepsirrhiniens, auquel appartiennent les lémuriformes, et celui des haplorrhiniens, auquel appartiennent les tarsiiformes et les simiiformes. Cette dernière clade comprend, entre autres, les hominidés, dont nous —humains— faisons partie.

Ce mois-ci, nous vous invitons à lire nos publications qui nous aident à comprendre un peu mieux nos plus proches cousins. Nous profitons également de ce thème pour faire incursion du côté du droit animal. En ce mois d'août, donc, cap sur les primates!

: : LES NOUVEAUTÉS : :

Les dents des chimpanzés et l'allaitement
L'âge du sevrage a beaucoup diminué dans le dernier siècle. L'allaitement vécu par les mères et les bébés d'aujourd'hui est donc très différent de ce qui était courant pour nos ancêtres. On a toutefois peu d'information sur l'allaitement à l'époque de l'apparition des premiers humains.
(Maman Éprouvette – Billet de blogue)

: : AILLEURS SUR LE SITE : :

Qu’est-ce qui rend le chimpanzé intelligent?
Les jeunes chimpanzés apprennent de leurs parents, et on constate des différences d’une famille à l’autre. Alors l’intelligence des chimpanzés: nature ou culture? Moitié-moitié, vient de conclure une étude dans la revue Current Biology.
(ASP – Capsule)

L'évolution du langage animal, jusqu'à l'analogie
À la veille d’un petit voyage à vélo où l’auteur de ce blogue tentera de mettre en pratique ce qu’il a écrit la semaine dernière, quelques mots sur le langage, outil de communication fort utile quand on cherche son chemin ou que l’on rencontre de nouvelles personnes…
(Le cerveau à tous les niveaux – Billet de blogue)

Les droits du chimpanzé
Trois juges de l’État de New York ont tranché chacun de leur côté: un chimpanzé n’est pas une vraie personne. Ses amis, offusqués, ont l’intention d’aller en appel. Ces trois rejets en une semaine ont été essuyés par le Projet pour les droits des non-humains, un groupe qui tente avant toute chose d’obtenir une audience devant un tribunal.
(ASP – Capsule)

Le Costa Rica fermera bientôt ses zoos
Après avoir banni, en 2002, la chasse sportive et l’utilisation d’animaux dans les numéros de cirque, et plus tôt cette année, la possession d’animaux sauvages par des particuliers, le Costa Rica envisage de fermer, au printemps prochain, ses deux zoos.
(ASP – Article)

Monogamie: deux études contradictoires
Depuis plus de quarante ans, des scientifiques du monde entier cherchent à mettre le doigt sur «l’origine» de la monogamie chez les animaux (et par la bande, chez les humains). Deux nouvelles études, publiées le même jour, prétendent y être arrivées, mais elles avancent des motifs différents pour en expliquer l’apparition.
(ASP – Article)

La mort et le chimpanzé
Les discussions sur les droits à accorder aux animaux ont conduit la réflexion, aux États-Unis, dans un endroit inusité: comment les chimpanzés réagissent-ils à la mort?
(ASP – Capsule)

Sexe: en bio, la diversité est la norme
Alors que le débat sur le mariage gai resurgit périodiquement en France et aux États-Unis —et qu’il semble dépassé au Québec— il existe un témoin que plus personne n’ose inviter dans la discussion: la biologie. Parce que Mère Nature n’est plus du bord des opposants.
(Pascal Lapointe – Article)

Le singe qui partage ses bananes
L’altruisme est rare dans le monde animal parce que —Darwin oblige— le plus fort est généralement celui qui emporte la mise. Et pourtant, les bonobos, ces cousins des chimpanzés et donc de nous, semblent plutôt enclins à partager leurs bananes.
(ASP – Capsule)

Dans la bouche des chimpanzés
La primatologue Sabrina Krief se passionne pour les plantes que mangent les chimpanzés. Elle s’intéresse plus particulièrement à celles qui goûtent le moins bons –les amères et les astringentes– que ces singes consomment quand ils sont malades.
(Isabelle Burgun – Article)

Vous êtes un bonobo (et un chimpanzé)
Dans la série «encore un génome»: voici celui du bonobo, notre cousin si pacifique. Un cousin qui, paradoxalement, n’aurait jamais été identifié comme une espèce différente, n’eut été de ses comportements à faire rougir un évêque.
(ASP – Article)

Les primates: entre despotisme et démocratie
Despotisme ou démocratie? Ce dilemme, bien connu des humains, ne serait pas leur apanage. Les primates le connaissent aussi, comme le démontrent les travaux d’Odile Petit, directrice de recherche à l’Institut pluridisciplinaire Hubert Curien de l’Université de Strasbourg.
(Jean-François Venne – Article)

L'amour, c'est primate
En manque d’histoires d’amour? Regardez nos cousins primates. À en croire l’auteur de Games Primates Play, Dario Maestripieri, les magazines à potins spécialistes des amours et déchirements, devraient de temps en temps interviewer... des biologistes de l’évolution.
(ASP – Article)

Einstein du monde animal
Ce n’est pas tout de dire qu’il y a des animaux intelligents. Certains sont plus intelligents que d’autres. Pourquoi? Les primatologues sont par exemple bien intrigués par Natasha, un chimpanzé élevé en captivité, qui dépasse systématiquement d’une tête tous ses congénères dans les tests d’intelligence.
(ASP – Capsule)

Les singes enseignent à leur progéniture à communiquer avec les humains
En étudiant une colonie de 158 chimpanzés vivant à l’Université du Texas, des primatologues ont remarqué que certains individus émettent des sons pour attirer l’attention des humains qui s’occupent d’eux, particulièrement lorsqu’ils ont de la nourriture en leur possession.
(Blogue ta science – Billet de blogue)

Le bonobo qui se fait du souci
Les bonobos: des singes qui reviennent sur leurs pas pour aider un ami en détresse. Est-ce parce qu’ils sont dominés par des femelles? C’est qu’il est très rare de voir dans la nature un animal —même un animal vivant en groupe— prêt à sacrifier sa sécurité pour un de ses congénères, et prêt à parcourir une longue distance pour cela.
(ASP – Capsule)

Des droits humains pour les non-humains
Considérées avec le sourire il y a quelques années, les demandes pour attribuer à certains animaux des droits humains ne perdent pas de terrain. Au contraire: leurs partisans invoquent à présent la génétique. Et il faut désormais se forcer si on veut en rire.
(ASP – Article)

Le gorille et le lapin
C’est l’histoire d’une vieille gorille qui s’ennuyait, seule dans son enclos. Les gardiens du zoo d’Erie, en Pennsylvanie, ont eu l’idée d’y introduire progressivement un lapin. Les deux sont devenus de grands amis.
(ASP – Capsule)

Des orangs-outans fous de l’iPad!
Depuis six mois, deux orangs-outans d’un zoo américain s’amusent avec une tablette électronique. On sait depuis longtemps que les primates en captivité doivent faire des activités stimulantes, sans quoi ils dépriment. L’iPad est l’un des moyens utilisés par le zoo de Milwaukee pour divertir ses orangs-outans.
(Blogue ta science – Billet de blogue)

Les indignés ont des racines profondes
Le mouvement des indignés naît d’un profond sentiment d’injustice. Et ce n’est pas l’actualité qui le dit, c’est la biologie. Plusieurs études, ces dernières années, ont identifié des mécanismes du cerveau qui semblent expliquer notre dédain face à l’inégalité. Mais pas juste le nôtre.
(ASP – Article)

La planète des singes: revenir sur terre
La nouvelle Montée de la planète des singes reçoit depuis sa sortie des commentaires favorables des scientifiques, ce qui est tout à son honneur: thérapie génique, évolution du langage, pandémie... Le vocabulaire est juste. Avec deux ou trois bémols...
(Blogue ta science – Billet de blogue)