Et si une collision d’un astéroïde avec la Terre devait se produire ? Quel dégât causerait alors un astéroïde suffisamment gros et massif ? La science nous révèle que de telles collisions sont déjà survenues dans le passé. D’ailleurs, la Terre est le résultat de milliers d’impacts de cailloux plus ou moins gros, qui se sont agglomérés pour former notre planète. Mais au fil du temps, d’autres collisions, heureusement moins nombreuses, sont survenues. À chaque fois, les grosses collisions ont causé des chambardements importants, entraînant même la disparition de nombreuses espèces vivantes. Parfois, la presque totalité des formes de vie terrestre ont été anéantie. C’est lors d’une telle catastrophe que les dinosaures ont disparu du paysage.

Une mission spatiale sera entreprise début septembre pour aller étudier la composition d’un astéroïde susceptible d’entrer en collision avec notre planète. Fruit de la collaboration de chercheurs américains et canadiens, Osiris-Rex se dirigera vers l’astéroïde Bennu avec pour objectif d’en rapporter des échantillons de sol. Bennu est représentatif de tous ces objets menaçant d’entrer en collision avec la Terre au moment où leur trajectoire croisera son orbite. L’étude des échantillons rapportés permettra de préparer des stratégies d’évitements.

Mon livre Le ciel peut-il nous tomber sur la tête ? propose dix scénarios qui pourraient être envisagés. Au cours des trois dernières années, des jeunes d’une vingtaine d’écoles montréalaises les ont étudiés en détail et ont préparé des maquettes pour en expliquer le déroulement.

Sur la photo : le scénario de la poussée. Ici, une bouteille de Gatorade, trois bouchons de plastique et deux cartons font le travail de la représentation.