Les femmes ont-elles avantage à être accompagnées d’un homme lorsqu’elles négocient l’achat d’une auto ou d’une maison? Ou bien s’agit-il d’un vieux préjugé?

Malheureusement, force est d’admettre que cette recommandation est souvent justifiée… Et c’est ce que confirme une étude au cours de laquelle des sujets prenaient part à des simulations. Les participants (peu importe leur sexe) ont avoué percevoir les femmes comme étant plus faciles à tromper et, par le fait même, peu compétentes dans l’art de négocier.

Plusieurs femmes se plaignent que des vendeurs de tout acabit tentent d’abuser de leur prétendue crédulité. Encore une fois, l’étude leur donne raison, puisque les sujets (hommes et femmes) ont menti beaucoup plus souvent aux négociateurs de sexe féminin! Pourquoi? Des spécialistes croient que les gens craignent moins les réactions des femmes si elles découvrent le pot aux roses.

En matière de négociations, tant que les gens estimeront qu’il est «socialement acceptable» de tromper les femmes, celles-ci devraient s’informer avant d’effectuer un achat important en préparant une liste de questions et en exerçant leur sens critique, voire une certaine méfiance… (Source: OBHDP )