Les hommes ont plus de mal que les femmes à croire en l’existence de sexisme en science... même quand on leur montre les chiffres.

Ces deux dernières années, ces chiffres ont pourtant confirmé ce que des années de témoignages essayaient de dire: même à l’université, même en science, le sexisme subsiste.

Or, plutôt que d’essayer de le démontrer par une nouvelle étude sur l’embauche à des postes de direction, ou sur les cas de harcèlement sexuel sur le terrain, trois psychologues ont eu l’idée d’étudier les réactions des internautes à trois articles portant sur de telles études. Elles ont plus précisément observé les réactions dans les commentaires des articles. Un lieu dont ces psychologues étaient conscientes qu’il serait très subjectif, mais la vigueur de la réaction n’en a pas moins surpris: si seulement 9,5% des commentaires allèguent que le sexisme est une vue de l’esprit, 68% de ceux qui émettent cette opinion sont des hommes. Et sur 22% des commentaires qui justifient l’existence de biais, entre 79 et 88% sont écrits par des hommes. Enfin, 100% des commentaires remerciant les chercheurs pour ces études sont écrits... par des femmes. ( Psychology of Women Quarterly )