La scène est ancrée dans la culture populaire depuis des siècles: Moïse qui sépare la Mer Rouge en deux, pour permettre à ses gens de traverser de l’autre côté. Serez-vous surpris d’apprendre qu’il pourrait y avoir une explication scientifique?

Alors qu’arrive sur les écrans le film biblique Exodus: Gods and Kings , l’explication la plus souvent entendue est assez loin de la science. Mais les experts en courants marins ont leur mot à dire, affirme l’ingénieur américain Carl Drews —qui se décrit comme un chrétien «qui accepte la théorie de l’évolution».

D’après son modèle, tout s’explique avec une combinaison de vents soufflant de l’est à plus de 100 km/heure... et une mer qui ne serait pas, en fait, la Mer Rouge, mais un passage plus étroit, tout au nord, à proximité du delta du Nil.

Un tel événement météorologique aurait été très impressionnant pour les populations locales au point, qui sait, d’inspirer des auteurs imaginatifs... Carl Drews en a fait le sujet de son mémoire de maîtrise, et un article est paru dans la revue PLOS One en 2010.