2022-sac.jpg

2022 aura laissé derrière elle plus que sa part d’images de science. Et pas seulement en provenance du cosmos.

Bien sûr, le télescope James-Webb (JW) se retrouve dans une catégorie à lui seul. Mais à l’autre extrémité du spectre, les concours de « photomicrographie » —ou photographies avec l’aide d’un microscope— ont continué de rappeler qu’il y avait aussi un univers… par exemple, dans l’embryon d’une patte d’un gecko, oeuvre gagnante du concours Nikon Small World 2022.

Images de 2022 - gekko

 

Difficile de croire que la crise climatique puisse offrir des opportunités de photos aussi spectaculaires. Et pourtant, cette image de la tempête Eunice frappant, le 17 février 2002, le port de Newhaven, Angleterre, a valu à son auteur, Christopher Ison, le premier prix du concours de photo de la Société royale de météorologie. La tempête était accompagnée de vents approchant les 200 kilomètres/heure.

Images de 2022 - Tempête

 

Mais il y a aussi des images du climat plus troublantes, qui rappellent la crise qui pointe à l’horizon, et qui le rappellent mieux que les meilleurs textes de vulgarisation. L’organisme américain Nature Conservancy a décerné le premier prix de la catégorie « climat » de son concours annuel à cette photo d’un travailleur américain occupé à arracher l’excès de végétation dans un des Grands Lacs, excès causé par les températures plus chaudes et les eaux usées.

Images 2022 - végétation -lac

 

Encore de la photomicrographie: un champignon parasite pousse sur le corps d’une mouche, au Pérou, sur cette photo gagnante du concours BMC Ecology and Evolution (par l’éditeur BioMed Central).

Images 2022 - Champignon - Mouche

 

Et bien sûr, il y a ces « piliers de la création », une région de l'espace où sont en train de naître de nouvelles étoiles. Située à 6500 années-lumière et vue en octobre à travers les nouveaux yeux du télescope JW. Son prédécesseur Hubble avait déjà photographié cette structure cosmique en 1995. L’image s’était même ancrée dans la culture populaire, utilisée par des films et des séries télé: mais personne n’avait apparemment imaginé qu’il puisse se cacher, au sein de ces nuages de gaz et de poussière, un aussi grand nombre de détails qui nous avaient échappé.

Images 2022 - Piliers - JWST