Les parents ont souvent le réflexe d’occuper leurs enfants à tout prix. Pourtant, lorsque les jeunes n’ont rien à faire, ils peuvent combler le vide en laissant libre cours à leur imagination.

C’est ce qu’a constaté une chercheuse du Royaume-Uni après avoir interviewé de nombreux artistes, scientifiques et écrivains. Ces derniers ont affirmé avoir profité des moments d’inactivité pour développer leur passion pour l’écriture, le dessin, les sciences ou la cuisine.

Ces moments d’ennui peuvent donc s’avérer très bénéfiques et même procurer un sentiment de liberté. D’ailleurs, plusieurs enfants dont l’agenda déborde d’activités organisées ont tendance à rechercher des périodes de solitude. Morale de l’histoire: il n’y a rien de catastrophique à laisser les enfants s’ennuyer… (Source: Sur la Toile)

— Marie-Claude Ouellet