Capture d’écran 2023-02-07 101601.png

Pourquoi le cerveau a besoin du corps et de l’environnement pour penser, c’est le titre de la conférence que je suis allé donner à l’Université du troisième âge de Drummondville hier, d’où l’absence de billet régulier cette semaine par manque de temps.

Mais pendant que je vous ai au bout du câble, je vous signale que c’est ce soir le lancement de la session d’Hiver-Printemps de l’UPop Montréal, collectif que j’ai le plaisir d’animé avec plusieurs camarades. Tous les détails sont sur notre page Facebook. Et avant de vous copier l’aperçu du déroulement de la soirée, je vous laisse avec un mini-scoop : je participerai avec d’autres à un cours sur « le vivant » cette session-ci ! (la programmation de la session sera mise en lignes sur notre site ce soir)

« Nous vous invitobs à notre lancement, qui aura lieu le mardi 7 février à 19h, à la librairie Un livre à soi (1575, avenue Laurier Est, Montréal). On y présentera, avec l’aide des profs, les cours de l’UPop pour la session.

Lors de la deuxième moitié de la soirée, le mouvement citoyen Mobilisation 6600 Parc-Nature MHM qui lutte pour la préservation des espaces verts en friche et leur usage libre et contre les projets industrialo-portuaires et routiers (comme celui de l’entreprise Ray-Mont Logistics) sera présenté. Nous aurons ensuite, l’occasion de discuter sur ce sujet important ainsi que sur les divers cours de la session de l’UPop.

Le tout sera accompagné de breuvages et de musique! Nous aurons la chance d’accueillir trois musiciens de la Fanfare Pourpour: Lou Babin (accordéon), Luc Proulx (guitare) et Némo Venba (banjo) embelliront la soirée de leur talent.

Tout cela gratuitement, comme nos cours, bien entendu! »

Je donne