Ça semble banal de dire que de bien dormir contribue à une bonne santé. Mais pourquoi? Apparemment, un système de nettoyage de déchets microscopique à l’oeuvre dans le cerveau.

Avant de ressortir là où on pense, les déchets de notre corps sont nettoyés par le système lymphatique, qui déplace des molécules endommagées ou inutiles, les envoie dans le sang où elles sont brisées par le foie et expulsées. Mais le cerveau, lui, est protégé par une barrière qui ne permet pas le passage du système lymphatique. Son remplaçant n’avait été identifié que l’an dernier, et avait été décrit par l’équipe de Jeffrey Iliff, de l’Université de Rochester, comme «un deuxième réseau de tuyaux». Or, la même équipe a constaté chez des souris que ce système s’avère 60% plus actif quand elles dorment, ce qui suggère que le sommeil aurait une utilité qu’on ne lui avait pas encore découverte. Leur recherche est parue le 18 octobre dans la revue Science .