Décevant : vos amis extraterrestres ne sont probablement pas en train de construire quelque chose autour d’une mystérieuse étoile. L’explication a plutôt les deux pieds sur terre.

Il s’agit de l’étoile, à 1480 années-lumière, dont les mystérieuses fluctuations ont donné naissance, depuis octobre dernier, à toutes sortes de scénarios, le plus populaire étant qu’une civilisation très avancée serait en train de construire une gigantesque structure de panneaux solaires. Une « sphère de Dyson », pour les intimes. Aucun phénomène naturel connu ne pourrait en effet expliquer des fluctuations de lumière de 15 et de 22 % survenues à différents moments du 20e siècle. Sauf qu’il n’y a peut-être pas eu de fluctuations du tout : selon deux équipes qui ont suivi la même piste et uni leurs efforts, l’explication serait du côté de nos télescopes eux-mêmes : comme les observations de cette étoile s’étalent sur plus d’un siècle, les « fluctuations » de 15 et 22 % peuvent être causées par les changements de télescopes ou de miroirs. En fait, les deux équipes d’astronomes ont trouvé dans les bases de données que des étoiles comparables ont elles aussi « fluctué » au fil du temps, très clairement, dans leurs cas, à cause d’un changement d’instrument.