Un sondage international destiné à connaître les pays où l’on est le plus allergique à la vaccination contenait une surprise : la France arrivait en tête de liste. Que faut-il en conclure ? Et qu’en disent les chercheurs qui essaient de décoder l’attitude des parents et de dialoguer avec eux ?

Fichier audio

À l’émission Je vote pour la science, cette semaine, nous revenons sur ce sondage, dont l’objectif premier était de comparer par pays l’attitude de la population — plus précisément, où se trouvent les poches de résistance à la vaccination, c'est-à-dire les lieux où la population s’annonce craintive ou refuse de faire vacciner les enfants.

Au Québec aussi, des chercheuses se sont intéressées à l’attitude des parents par rapport à la vaccination. Elles ont découvert que même si la population y reste largement favorable, de plus en plus de parents québécois hésitent. Ils ont leurs raisons que nous allons découvrir avec Ève Dubé.

Mais tout d’abord, le rédacteur en chef de l’Agence Science-Presse, Pascal Lapointe, résume les grandes lignes de cette étude internationale.

Une fois qu'on a rappelé que la majorité des Français — comme des Québécois — restent tout de même favorables à la vaccination, demeurent des interrogations. Quand on est médecin, quelles sont les inquiétudes qui reviennent le plus souvent ? Quel est le portrait que l’on peut tracer des parents qui remettent en question la vaccination ? A priori, souligne Ève Dubé, il ne faut pas commettre l’erreur de croire que cela se résume à un manque d’éducation ou d’information : c'est plutôt un manque de confiance dans les informations données par les professionnels et les sources traditionnelles. La meilleure chose à faire, selon notre invitée, est d’être « à l’écoute de leurs craintes de de leurs doutes ».

Les invités :

  • Pascal Lapointe, rédacteur en chef de l’Agence Science-Presse
  • Ève Dubé, professeure associée aux départements de médecine sociale et préventive et d’anthropologie de l’université Laval et membre du Groupe scientifique en immunisation de l’Institut national de santé publique du Québec. Suivez-la sur Twitter.

 

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Je vote pour la science est diffusée le lundi à 13h, sur les cinq stations régionales de Radio VM. Elle est animée par Isabelle Burgun. Vous pouvez également nous écouter le mardi à 11h à Radio Centre-Ville (102,3 FM Montréal), sur ChOQ-FM (Toronto) et CIBO-FM (Senneterre), et vous abonner sur iTunes.

Vous trouverez sur cette page des liens vers les émissions des saisons précédentes. Pour en savoir plus sur l'initiative Je vote pour la science, rendez-vous ici. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter et sur Facebook.