Une récente mission scientifique de trois semaines cherchait à cartographier les sédiments du fond marin, dans l’océan Arctique. Elle voulait également évaluer l’impact des changements climatiques sur cet environnement mal connu. C’est le sujet de notre émission de cette semaine.

Fichier audio

Les chercheurs ont utilisé le brise-glace Amundsen, de la Garde côtière canadienne – le navire traditionnellement utilisé pour de telles missions scientifiques, sous l’égide du réseau de recherche ArcticNet, qui regroupe les chercheurs d’une trentaine d’universités canadiennes.

Que nous dit le Grand Nord sur notre climat, présent et passé ? Isabelle Burgun s’entretient avec deux chercheurs :

  • Marianne Falardeau-Côté, candidate au doctorat au département des sciences des ressources naturelles à l'Université McGill. Elle avait précédemment voyagé sur l’Amundsen dans le cadre de sa maîtrise.
  • Jean-Carlos Montero-Serrano, professeur en géochimie et géologie marine, Institut des sciences de la mer de l’Université du Québec à Rimouski. Il était du voyage sur l’Amundsen cet été.

Quels sont les principaux indicateurs de changements climatiques qu’on trouve dans la biologie de l’océan Arctique, et dans les profondeurs de l’océan ? Y a-t-il des changements suffisamment importants pour être visibles à l’oeil nu ? Si ces prélèvements nous apprennent beaucoup sur les changements climatiques du passé, peuvent-ils nous dire quelque chose du futur ? Faut-il s’inquiéter de l’augmentation du trafic maritime dans la région ? Quel partenariat est possible avec les communautés autochtones du Nord? 

+++

En chronique : comme chaque semaine, on passe le micro à un scientifique chroniqueur. Cette semaine : Jade Brossard, étudiante à la maîtrise en océanographie à l’Institut des sciences de la mer de Rimouski.

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Je vote pour la science est diffusée le lundi à 13 h et le samedi à 11 h sur les cinq stations régionales de Radio VM. Elle est animée par Isabelle Burgun. Recherche pour cette émission : François Cartier. Vous pouvez également nous écouter sur CHOQ-FM (Toronto), CIBO-FM (Senneterre), CFOU (Trois-Rivières), CIAX (Windsor), CHOW (Amos) et Radio-Fermont.

Vous trouverez sur cette page des liens vers les émissions des saisons précédentes. La naissance de l'émission, en 2008, a également été accompagnée d'une initiative politique non partisane du même nom : rendez-vous ici. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter et sur Facebook.