Chaque génération juge souvent la génération plus jeune comme étant moins ceci ou moins cela. Le problème est que les sociétés changent, et qu’il est souvent difficile de comparer. Un psychologue californien s’est livré à l’exercice.

Son premier constat: les adolescents d’aujourd’hui seraient «plus matérialistes» et moins soucieux de travailler que ceux qui étaient adolescents il y a plus de 30 ans. Il s’appuie sur un sondage des élèves des écoles secondaires américaines mené chaque année entre 1976 et 2007.

Ainsi:

— 62% des jeunes interrogés en 2005-2007 jugeaient important d’avoir «beaucoup d’argent», contre «seulement» 48% en 1976-1978;

— 69% du groupe récent jugeait important d’être propriétaire d’une maison, contre 55% à la fin des années 1970;

— 39% des jeunes d’aujourd’hui disaient ne pas vouloir travailler fort, contre 25% il y a 35 ans.

L’un des préjugés associés à la «génération X» ne serait donc pas faux —encore que la génération précédente n’était pas tout à fait indifférente aux biens matériels non plus...

— Pascal Lapointe