Ce n’est plus un mystère: la Covid se répand davantage dans les milieux fermés. Une forte densité de personnes, liée à un faible taux de ventilation, constitue le milieu idéal. Comme, par exemple, beaucoup de nos salles de classes. Écoles et ventilation: c’est le sujet de notre émission de cette semaine.

Fichier audio

Plusieurs experts nous alertent là-dessus depuis des mois: lorsqu'arrivera l'hiver, il nous faudra veiller à mieux contrôler la circulation de l’air de nos édifices publics, particulièrement les écoles.

Or, l’hiver est arrivé et comme une récente enquête du quotidien Le Devoir l’a montré, la qualité de l’air n’est pas optimale dans certaines classes. La scientifique en chef du Canada, Mona Nemer, a également plaidé pour l’adoption du principe de précaution en matière de circulation de l’air.

Il faudrait, autrement dit, ventiler, plus et plus souvent, tous les lieux fermés. Mais aussi adapter les écoles aux futures crises sanitaires.

Comment aménager les écoles en temps de Covid? Isabelle Burgun en parle avec:

  • Kate Zinszer, épidémiologiste et professeure adjointe à l’École de santé publique de l’Université de Montréal, et chercheure au Centre de recherche en santé publique. Elle est experte en surveillance des maladies infectieuses, et en évaluation des interventions pour les maladies infectieuses émergentes
  • Wafa Sakr, ingénieure principale et présidente de la firme SQAI Inc., dans le domaine de la qualité de l’air intérieur.
  • Michel Camus, épidémiologiste en environnement. À la retraite, il a travaillé pendant 20 ans pour Santé Canada à titre d'épidémiologiste principal sur les effets des aérosols minéraux et chimiques sur la santé. Il est aussi membre du Collectif Stop-Covid, qui réunit des professionnels de la santé et des scientifiques pour proposer des interventions de santé publique visant à freiner la pandémie.

Des mécanismes de contrôle de la qualité de l’air intérieur seraient en place dans la « presque totalité » des établissements scolaires au Québec, communiquait dernièrement le ministère de l’Éducation. Ça ne rassure toutefois pas nos invités.

Il va tout de même y avoir de nouveaux tests dans les écoles pour garantir que le niveau de dioxyde de carbone reste conforme aux normes en vigueur. On parle là des classes munies de ventilation mécanique, pas de celles avec des fenêtres…  mais la majorité des écoles québécoises ne possèdent pas de ventilation mécanique. Comment faire alors ?

Comment intervenir pour prévenir la transmission de la Covid, et quelles sont des mesures applicables dans les écoles? Est-ce que ça commence par quelque chose d’aussi banal que l’ouverture des fenêtres, même en hiver?

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Je vote pour la science est diffusée le lundi à 13 h sur les cinq stations régionales de Radio VM. Elle est animée par Isabelle Burgun. Recherche pour cette émission: Isabelle Burgun. Vous pouvez également nous écouter, entre autres, sur CIBO (Senneterre), CFOU (Trois-Rivières), CIAX (Windsor) et CFLX (Sherbrooke). 

Vous trouverez sur cette page des liens vers les émissions des saisons précédentes. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter et sur Facebook.

 

Photo: Holly Dornak / Pixabay