Consommer à l’année des fruits et légumes produits localement, est-ce utopique dans un endroit comme le Québec ? Chose certaine, la pandémie a remis cette question à l’ordre du jour, en suscitant des craintes sur les chaînes d’approvisionnement. C’est le sujet de notre émission cette semaine.

Fichier audio

Le gouvernement québécois a annoncé qu’il versera 91 millions$ aux agriculteurs, dans une stratégie 2020-2025 de croissance des serres. Québec remboursera jusqu’à 40% de la consommation d’électricité, à condition que les agriculteurs alimentent en fruits et légumes les chaines d’épiceries locales.

Il participera aussi au financement de tunnels non chauffés, destinés à allonger la saison au printemps et à l’automne.

Pour manger des fruits et légumes québécois à l’année, la culture en serre ferait bien évidemment partie de la solution. Les serres permettent aussi la culture de fruits plus exotiques, en plus d’ouvrir l’offre maraichère à une plus longue période de temps.

Cela se produit de plus dans une année 2021 qui a été décrétée Année internationale des fruits et légumes par les Nations Unies.

Isabelle Burgun en parle avec:

 

Le gouvernement ontarien a davantage investi que le Québec dans ses infrastructures ces dernières années, pourquoi? À l‘autre extrémité du spectre, un grand nombre de citoyens ont profité de cette année pour créer leur propre potager. Quels sont les défis, individuels et collectifs?

Qu’est-ce qu’on produit en serre au Québec, pour l’instant? Quelles sont les contraintes vécues par une entrepreneure comme Mme Vaillancourt? Depuis quelques années, les serres montent même sur les toits des villes: quels sont les avantages et les inconvénients? Comment atteindre l’autosuffisance alimentaire au Québec? Sait-on combien de Québécois sont prêts à payer plus cher pour des fruits et légumes locaux?

 

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Je vote pour la science est diffusée le lundi à 13 h sur les cinq stations régionales de Radio VM. Elle est animée par Isabelle Burgun. Recherche pour cette émission: Aurélie Lagueux-Beloin. Vous pouvez également nous écouter, entre autres, sur CIBO (Senneterre), CFOU (Trois-Rivières), CIAX (Windsor) et CFLX (Sherbrooke). 

Vous trouverez sur cette page des liens vers les émissions des saisons précédentes. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter et sur Facebook.