Au Canada, la campagne électorale tire à sa fin. Pas de science, presque pas d’environnement, sauf quelques gestes, ici et là —qui sont le sujet de notre émission de cette semaine.

Si les deux débats des chefs n’ont pas consacré une seule ligne à l’environnement, une coalition de groupes écologistes canadiens a en revanche obtenu des réponses à 10 de ses questions. Les résultats ont été dévoilés la semaine dernière. Christian Simard, directeur de Nature Québec, nous parle de ce questionnaire, et revient sur la campagne : pourquoi ce silence sur l’environnement? Le mouvement environnemental aurait-il lui aussi une part de blâme, pour avoir failli à vendre son message?

Un autre questionnaire a obtenu des réponses : le questionnaire Je vote pour la science ! Neuf questions, réparties en trois thématiques (énergie, aliments, forêts). Trois partis politiques ont rendu leur bulletin, et nous publions cette semaine les résultats ici. Au menu : l’appui (ou non) au nucléaire, l’étiquetage (ou non) des aliments, la transition (ou non) vers les énergies nouvelles, etc.

Bien sûr, il n’y a pas eu de débat sur la science. Mais si c’était au niveau régional que se situait la solution? Au moins trois initiatives ont donné lieu à un débat sur l’environnement entre les candidats locaux, dont une à Ottawa la semaine dernière. Pascal s’y est rendu et s’est entretenu avec l’un des organisateurs, Daniel Cayley-Daoust de l’Institut Polaris.

Enfin, si tout cela nous rappelle combien jeter des ponts entre science et politique est difficile, certaines personnes sont, à elle seules, un tel pont. C’est le cas d’Yvan Dutil, candidat du Parti vert dans le comté de Québec... et astrophysicien. Est-ce que sa formation l’aide, ou lui nuit? Comment voit-il les prochaines années, pour le mouvement environnemental?

En musique : Les caves, par Stéphane Roy.

+++++++++++++

Je vote pour la science est diffusée le mardi à 11h à Radio Centre-Ville (102,3 FM Montréal). Vous trouverez sur cette page des liens vers les émissions de cette saison. Pour les archives des deux saisons précédentes, rendez-vous ici. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter et nous télécharger sur iTunes.