Beaucoup d’argent, des mots-clefs qui n’étaient jamais apparus auparavant, et même de quoi faire plaisir aux sciences sociales... La nouvelle politique scientifique québécoise (PNRI) a réussi à rallier des gens d’horizons très différents. C’est le sujet de notre émission de cette semaine.

Cinq cent millions$ de plus, sur trois ans. Là-dedans, on retrouve un rattrapage pour les universités, qui semble être une réponse à la crise étudiante de l’an dernier. On trouve évidemment des sous pour la recherche, dont ce qui semble être une nouveauté, des sous pour les «frais indirects», c’est-à-dire non pas la facture des équipements scientifiques, mais le coût de leur entretien, l’électricité, les locaux...

Mais la nouvelle politique, ce n’est pas juste une question d’argent. On y parle de mesures incitatives pour des partenariats, comme le Fonds InnoMonde. Et l’expression «innovation sociale» y fait une première apparition, étant utilisée à cinq reprises.

Nos invités :

+++++++++++++

Je vote pour la science est diffusée le lundi à 13h30, sur les six stations régionales de Radio Ville-Marie. Vous pouvez également nous écouter le mardi à 11h à Radio Centre-Ville (102,3 FM Montréal) et vous abonner sur iTunes. Vous trouverez sur cette page des liens vers les émissions des saisons précédentes. Pour en savoir plus sur l'initiative Je vote pour la science, rendez-vous ici. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter.