Une femme placée à gauche affirme qu'une pomme est verte, alors qu'un homme debout à droite soutient qu'elle est rouge. Il faudra que les deux se réunissent pour arriver à la bonne conclusion: le fruit est moitié rouge et moitié vert. Que les scientifiques observent une pomme, une tumeur ou une forêt, avoir différents points de vue est essentiel.

La revue Scientific American a récemment consacré un dossier aux bienfaits de la diversité des cultures. Travailler avec des gens différents permet d'abord d'avoir accès à plusieurs points de vues et plus d'informations, mais nous pousse aussi à travailler plus fort.

Un impact tangible sur la science? Selon une étude de chercheurs de Harvard, de 1985 à 2008, les publications produites par plusieurs laboratoires, universités ou pays, sont celles qui ont eu un facteur d’impact plus élevé.