Il n’y a pas si longtemps, on parlait d’interdire les téléphones cellulaires dans la salle de cours. La technologie permet aussi à un prof de vérifier si un étudiant utilise son ordinateur en classe pour aller sur Facebook ou pour prendre des notes. Et si la prochaine étape consistait à vérifier si l’étudiant se concentre assez ?

Dans une expérience qui soulève quantité de questions éthiques, 10 000 élèves chinois de 10 à 17 ans ont porté un bandeau de tête pendant les heures de cours, qui permettait aux professeurs de suivre en direct les hauts et les bas de leur niveau d’attention. La technologie a été conçue par une firme américaine, BrainCo, du Massachusetts et a effectivement pour but de trahir les élèves qui sont en train de penser à autre chose qu’au cours.

Pour éviter d’obliger l’enseignant à devoir suivre l’évolution de leurs pensées sur un écran, les ingénieurs ont pensé à des petites lumières sur le bandeau, dont la couleur varie en fonction du niveau d’attention et pourraient même clignoter lorsque la personne est en train de faire un rêve éveillé. Pour l’instant, le concept est décrit comme une façon d’alerter les étudiants eux-mêmes quand ils ne se concentrent pas — par exemple, en leur assignant une tâche qui nécessite un haut niveau d’attention — afin de les aider à améliorer par eux-mêmes leur capacité à se concentrer. Mais on n’est pas loin d’une technologie qui pourrait être punitive…