Les requins-baleines sont non seulement les plus longs poissons de l’océan, ils possèdent aussi des yeux uniques : ils sont recouverts de petites dents !

On doit la découverte à des scientifiques japonais qui s’intéressent aux mécanismes de protection des yeux chez les poissons. Les yeux exorbités et sans paupières des requins-baleines sont en effet susceptibles d’être endommagés facilement, rapporte le Smithsonian Magazine.

Les biologistes appellent cela des denticules cutanés: des formations de la peau analogues à des dents. Plusieurs espèces de poissons en sont dotées sur leur peau — elles tiennent lieu d’écailles. Or, dans ce cas, c’est plutôt autour des globes oculaires que l’équipe du Centre de recherche Churashima, à Okinawa, a observé plus de 3000 denticules cutanés. Ces structures, semblables aux dents des vertébrés, joueraient le rôle d’une armure protectrice. De plus, les requins-baleines pourraient mettre leurs yeux à l’abri en les rétractant à l’intérieur de leurs orbites ou en les tournant vers l’intérieur.

Les yeux des requins-baleines sont très petits par rapport à la grande taille du poisson. Les scientifiques ont donc longtemps pensé qu’il utilisait peu sa vue et se fiait davantage à son odorat. Toutefois, la présence de ces mécanismes élaborés de protection suggère que la vue serait plus importante pour le requin-baleine qu’on ne le pensait.