Les hyènes tachetées vivent dans une société très hiérarchisée. Le statut social s’y transmettrait de génération en génération par les mères, révèle une nouvelle étude.

Les chercheurs sont arrivés à cette conclusion après avoir analysé plus de 73 000 descriptions d’interactions sociales entre les hyènes récoltées pendant 27 ans. Ils ont ainsi remarqué que les relations sociales entre les jeunes étaient similaires à celles observées entre leurs mères.

Les liens sociaux sont importants pour la santé, la survie et le succès reproductif des hyènes. Les petits dont la mère a un statut social élevé survivent d’ailleurs mieux s’ils imitent ses comportements. C’est toutefois l’inverse qui se produit pour les hyènes dont la mère est au bas de l’échelle sociale. Certaines hyènes seraient donc nées avec une cuillère d’argent dans la bouche, conclut une chercheuse en entrevue avec l’Académie américaine pour l’avancement des sciences.

Les scientifiques ont aussi observé que le phénomène dépendait de la qualité du lien entre la mère et ses enfants. Cela signifierait que les comportements sociaux qu’on croyait héréditaires seraient plutôt acquis lorsque les petits imitent les comportements de leur mère.

 

Photo : Karel Joubert | Pixabay