huiles-essentielles-bouteilles.jpg

L’huile essentielle de lavande peut-elle soulager l’anxiété de votre chien ou l’huile d’origan, guérir l’infection dont souffre votre chat? Les promoteurs d’huiles essentielles ne se limitent en effet pas aux humains. Le Détecteur de rumeurs a donc voulu savoir ce que l’on sait de leur utilisation chez les animaux de compagnie.


Cet article fait partie de la rubrique du Détecteur de rumeurscliquez ici pour les autres textes. 


 

Lorigine de la rumeur

Il y a longtemps que des fabricants d’huiles essentielles et des commerces de soins pour animaux prétendent que les huiles essentielles peuvent être utilisées pour soulager certains problèmes de santé chez les animaux de compagnie.

Image huiles essentielles pour animaux1Image huiles essentielles pour animaux2

On prête ainsi plusieurs propriétés à ces produits : anti-infectieux, antiparasitaire, antidouleur, antirhumatismal, anti-inflammatoire, etc. Toutefois, très peu de ces allégations ont été testées par les scientifiques. Certains usages sont un peu mieux documentés, mais le nombre d’études demeure limité. De plus, les échantillons étudiés sont généralement petits, c’est-à-dire entre 5 et 60 animaux par étude.

Traiter les infections microbiennes?

Abonnez-vous à notre infolettre!

Pour ne rien rater de l'actualité scientifique et tout savoir sur nos efforts pour lutter contre les fausses nouvelles et la désinformation!

En 2020, des chercheurs italiens ont publié une revue des études en médecine vétérinaire portant sur l’utilisation des huiles essentielles pour traiter les infections bactériennes et fongiques. Selon leur analyse, l’activité antimicrobienne de certaines huiles essentielles aurait bien été démontrée, mais essentiellement par des expériences réalisées en éprouvette (in vitro). La quantité d’études menée sur des animaux (in vivo), écrivent-ils, est trop faible pour confirmer l’utilité de ces produits pour traiter les infections.

Par exemple, une étude parue en 2012 avait été réalisée chez des chats souffrant de la teigne —une maladie causée par un champignon microscopique. Sur les sept animaux traités avec un mélange d’huiles essentielles, quatre auraient été guéris. 

Chez les chiens, trois petites études ont cherché à déterminer l’efficacité de différents mélanges d’huiles essentielles pour traiter des problèmes de peaux provoqués par des microorganismes en 2014 (ici et ici) et en 2016 (ici). Dans tous les cas, les chercheurs ont observé une amélioration des symptômes mais, dans la première étude, comparable à celle des chiens qui avaient subi un traitement « conventionnel », et avec 12 chiens seulement dans la troisième étude. Deux autres études publiées en 2016 et en 2021 ont conclu à l’efficacité d’huiles essentielles pour traiter les otites chez les chiens, mais l’une testait un mélange de différentes substances, tandis que l‘autre testait une marque commerciale.

Lutter contre les parasites?

Comme dans le cas des infections, l’activité de certaines huiles essentielles contre les parasites semblait encourageante dans des expériences in vitro, expliquaient des chercheurs britanniques en 2014 dans une revue des études menées sur ce sujet. Dans une autre revue publiée en 2021, des scientifiques algériens et espagnols mentionnaient que les huiles essentielles pouvaient agir de deux façons: en tuant les œufs du parasite ou grâce à un effet répulsif.

Il existe toutefois très peu d’études menées chez les animaux. Trois d’entre elles, réalisées en 2016, 2018 et 2020, sont arrivées à la conclusion que certaines huiles essentielles étaient efficaces pour prévenir les infestations de tiques. Une autre, publiée au Brésil en 2017, a aussi conclu que l’huile essentielle de thé du Mexique permettrait de diminuer le nombre d’œufs de nématodes, des vers causant une infection gastro-intestinale chez les chiens.

Enfin, chez les chats, une étude turque parue en 2016 a conclu que les huiles essentielles d’origan et d’ail pouvaient servir à traiter la gale des oreilles du chat, une maladie causée par un acarien.

Soulager lanxiété?

Si on peut imaginer des mécanismes physiologiques par lesquels une substance, appliquée au bon endroit, pourrait nuire à la croissance d’une bactérie ou d’un parasite, le lien avec le soulagement de l’anxiété est plus difficile à faire: comment distinguer le rôle de l’huile essentielle de celui joué par les autres facteurs, comme la capacité du propriétaire à rassurer son animal? 

Une expérience menée en 2006 par une chercheuse britannique sur 32 chiens effectuant des promenades en voiture, « avec » l’odeur de l’huile essentielle de lavande dans la voiture puis « sans », a conclu que l’odeur avait un effet calmant sur les chiens agités. En 2009, des scientifiques japonais ont conclu à un effet de la lavande sur le rythme cardiaque, mais seulement chez 5 chiens. Enfin, en 2018, huit chats hospitalisés et exposés à l’odeur de l’huile essentielle de lavande auraient eu moins de comportements de stress et d’anxiété que huit chats hospitalisés sans avoir été exposés à l’odeur en question.

Toutefois, les résultats obtenus dans des études portant sur des chiens logés dans des refuges —des environnements stressants pour les animaux— sont contradictoires. Par exemple, des études réalisées en 2005, 2018 et 2019 ont conclu que certaines huiles essentielles favorisaient le repos et diminuaient l’agitation chez les chiens. Alors que des expériences menées en 2020 et en 2021 n’ont observé aucun effet sur le rythme cardiaque des chiens et sur leur comportement.

Avertissement: la toxicité

Selon un avis de 2022 de la Société américaine pour la prévention de la cruauté envers les animaux, les huiles essentielles non diluées peuvent être dangereuses pour les animaux qui les avalent. Il faudrait donc s’assurer d’utiliser des diffuseurs que les animaux ne peuvent atteindre, pour que les concentrations absorbées demeurent basses. En 2014, une étude sur l’huile essentielle de thé réalisée au Canada et portant sur 400 cas rapportés chez des chiens et des chats entre 2002 et 2012, avait d’ailleurs conclu que cette substance pouvait causer des effets secondaires sévères comme une perte partielle des capacités motrices, des problèmes de coordination des mouvements, des tremblements et des comas.

Les chats seraient particulièrement sensibles aux huiles essentielles, puisqu’il leur manque une enzyme au niveau du foie pour métaboliser certaines toxines, explique le Pet Poison Helpline dans son dépliant sur les huiles essentielles et les chats

La Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux de la Colombie-Britannique mentionnait pour sa part en 2022 que même l’inhalation d’huiles essentielles par l’intermédiaire de « diffuseurs » vendus en magasin pour usage humain peut causer des pneumonies chez certains animaux. Ces diffuseurs devraient donc être installés uniquement dans des pièces auxquelles les animaux domestiques n’ont pas accès. Il est important de se rappeler que les animaux ont un sens olfactif beaucoup plus développé que le nôtre et peuvent être incommodés plus facilement par certaines odeurs.

Verdict

Bien que les études soient limitées, quelques huiles essentielles semblent avoir un certain potentiel pour soigner des infections chez les animaux de compagnie. Les études ne sont toutefois pas assez nombreuses pour l’affirmer de façon concluante. De plus, le caractère toxique de certains de ces produits impose la prudence.

Je donne