L’effondrement d’un pont autoroutier à Gênes, qui a fait 43 morts en août en Italie, nous rappelle que les ponts ont des durées de vie et des résistance limitées. Comment concevoir des ponts capables de résister au temps… et aux changements climatiques ? C’est le sujet de notre émission cette semaine.

Fichier audio

De nombreux Québécois se sont par exemple inquiétés du vieux Pont de Québec, après la tragédie de Gênes. Après tout, il célébrera son centenaire l’an prochain et il serait en fin de vie et mal entretenu, entend-on souvent. Notre premier invité relativise ces inquiétudes : le pont souffre certes de la corrosion, mais il n’est pas sûr que de le démolir pour en construire un autre serait la meilleure solution.

Leurs capacités à affronter les éléments météorologiques sont évidemment en cause, et  les défis environnementaux de demain ne seront pas les mêmes qu'hier. Comment concevoir des ponts plus résistants à ces nouvelles réalités ?

Isabelle Burgun s’entretient avec :

L’autre pont de Québec, le pont Pierre-Laporte, était innovant en 1970 mais il vieillit lui aussi. Comment améliorer la durée de vie des ponts ? Plus largement, comment évaluer le cycle de vie d’un pont ? Est-ce si différent avec les ponts plus récents, comme le pont Champlain à Montréal ? Quels sont les principaux défis environnementaux d’un pont ? Qu’appelle-t-on éco-conception ?

+++

En chronique : comme chaque semaine, on passe le micro à un scientifique chroniqueur. Cette semaine, Lotfi Guizani, de l’ETS, nous parle de la résistance des entrepreneurs au changement face aux nouveaux matériaux. 

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Je vote pour la science est diffusée le lundi à 13 h et le samedi à 11 h sur les cinq stations régionales de Radio VM. Elle est animée par Isabelle Burgun. Recherche pour cette émission : François Cartier. Vous pouvez également nous écouter sur CHOQ-FM (Toronto), CIBO-FM (Senneterre), CFOU (Trois-Rivières), CIAX (Windsor), CHOW (Amos) et Radio-Fermont.

Vous trouverez sur cette page des liens vers les émissions des saisons précédentes. La naissance de l'émission, en 2008, avait également été accompagnée d'une initiative politique non partisane du même nom : rendez-vous ici. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter et sur Facebook.