Si votre santé est bonne, dites-vous que ce n’est pas le cas des bélugas, les mammifères marins les plus connus des Québécois avec leur robe blanche et leur chant si caractéristique. À notre émission cette semaine, nous en parlons à nouveau — parce que de nouvelles menaces pèsent.

Fichier audio

Tout d’abord, un nouveau port minier québécois sera peut-être construit sur la rive nord de la rivière Saguenay. Ottawa a donné son approbation à la compagnie Arianne Phosphate. Ce qui risque d’augmenter le trafic maritime dans le Parc marin du Saguenay. L’ajout de nouveaux navires dans une zone d’habitat protégé des mammifères marins augmente la vulnérabilité des bélugas face au bruit.

Une autre menace pèse sur leur santé : des chercheurs viennent d’annoncer que de nombreux spécimens étaient porteurs de la toxoplasmose, une maladie infectieuse causée par un parasite dont nos chats sont porteurs. Avec l’augmentation du nombre de chats domestiques, le nombre d’animaux malades risque encore de croitre.

On compte près de 900 individus dans le Saint-Laurent, soit 10 fois moins qu’au début du 20e siècle. Les bélugas sont actuellement classés en voie de disparition selon la Loi canadienne sur les espèces en péril.

Que pouvons-nous faire contre ces nouvelles menaces ? Isabelle Burgun en parle avec :

Concrètement, quel effet aura cette augmentation du trafic maritime si le nouveau port est construit ? Quel impact « acoustique » a d’ores et déjà le trafic maritime dans la région, sachant à quel point ces animaux peuvent être perturbés par la pollution sonore ? Que sait-on sur la contamination par différents produits toxiques comme les HAP ? Et qu’est-ce que c'est que cette histoire d’une contaminatlon liée à nos chats ?  

C’est clair que nos réactions sont un peu pathétiques. On ne réagit pas fort, pas assez brusquement, aux nombreuses alertes qui nous ont été lancées par des travaux comme ceux du Dr Martineau et de son équipe. Ça prend parfois des décennies avant qu’on entende le message. — Robert Michaud

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Je vote pour la science est diffusée le lundi à 13 h et le samedi à 11 h sur les cinq stations régionales de Radio VM. Elle est animée par Isabelle Burgun. Recherche pour cette émission : Isabelle Burgun. Vous pouvez également nous écouter sur CHOQ-FM (Toronto), CIBO-FM (Senneterre), CFOU (Trois-Rivières), CIAX (Windsor), CHOW (Amos) et Radio-Fermont.

Vous trouverez sur cette page des liens vers les émissions des saisons précédentes. La naissance de l'émission, en 2008, avait également été accompagnée d'une initiative politique non partisane du même nom : rendez-vous ici. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter et sur Facebook.