Charles Lutwidge Dodgson, plus connu sous son nom de plus Lewis Carroll, retrouve les résultats de Borda et Condorcet de façon indépendante. Il s’intéresse au problème électoral à l’occasion d’un vote au sein de l’Université de Christchurch où il s’oppose au doyen Liddell, coauteur d’un dictionnaire grec qui fait autorité encore aujourd’hui, et père d’Alice Liddell, dont Lewis Carroll s’est inspiré pour Alice au pays des merveilles. Il rédige trois pamphlets dans lesquels il aboutit à l’idée que si des cycles majoritaires apparaissent, alors la meilleure solution est de redélibérer. Et si les cycles ne disparaissent pas suite à un nouveau vote, alors le mieux est « No Election » : pas d’élection. Sa perspective délibérative et non pas uniquement procédurale en fait un auteur original de l’analyse mathématique du vote.