Un congrès « scientifique » — les guillemets sont de mise — réunira le 6 novembre des « experts » d’un grave problème : Galilée avait tort. La Terre ne tourne pas autour du Soleil. La Terre est au centre de l’Univers.

Un canular? Les « conférenciers » de ce congrès qui aura lieu à l’Hôtel Garden Inn de South Bend, Indiana, sont au contraire tout ce qu’il y a de sérieux. L’un d’eux, Robert Sungenis, affiche fièrement son titre de « Ph.D. » — sans préciser qu’il s’agit d’un doctorat en théologie. Un autre, Wolfgang Smith, est l’auteur de plusieurs textes pro-créationnistes.

Bienvenue chez les adeptes du géocentrisme, ou la théorie suivant laquelle la Terre est au centre de l’Univers. Pas de méprise : ça a bel et bien lieu en 2010, à 150 km de Chicago.

Depuis quelques semaines que circule l’annonce du congrès Galileo Was Wrong , les blogueurs ne savent trop s’ils doivent en rire... ou enrichir le vocabulaire pour baptiser ce « scandale » : après le climategate, le Galileogate? Parmi les conférences au programme : « Preuves scientifiques. La Terre au centre de l’Univers ». « Introduction à la mécanique du géocentrisme. » Et l’inévitable : « Ils le savent, mais ils le cachent ».

Robert Sungenis, désigné comme le co-organisateur, a même un livre à son actif, intitulé Galileo Was Wrong : The Church was Right ... volume 1! Il y est allégué que la Terre est non seulement au centre, mais qu’elle ne bouge ni ne tourne. Son co-auteur et co-organisateur, Robert J. Bennett, affiche pour sa part un doctorat en Relativité générale. Ce qui serait fort impressionnant s’il n’avait pas été attribué par une institution qui n’existe pas.

Quant à l’Église catholique mentionnée dans le titre (« Premier congrès catholique annuel sur le géocentrisme »), elle s’est bien gardée d’endosser ce congrès, ce qui lui aurait été difficile avec un pape qui s’est rangé du côté de Galilée. Mais le choix du lieu est peut-être un message pour initiés : South Bend, Indiana, est voisine de l’Université Notre-Dame, une prestigieuse université catholique à tendance progressiste. Tendance qui lui vaut d’être souvent attaquée par les catholiques les plus traditionnalistes... dont font partie, on l’aura compris, tous les conférenciers. Certains se sont aussi attaqués à la contraception, à Vatican II ou... aux Juifs. Que vient faire le géocentrisme là-dedans, Dieu seul le sait...