«Nos» ours et les ours polaires se sont séparés il y a environ 110,000 ans. Mais de nouvelles analyses génétiques révèlent que leurs chemins se sont à nouveau croisés il y a 45,000 ans, et que les ours blancs d’aujourd’hui ont en eux un petit quelque chose de l’ours... irlandais.

Ne cherchez pas ce dernier dans les vertes collines, il est aujourd’hui disparu. Mais il y a 45,000 ans, il a apparemment fait bon ménage avec des visiteurs plus blancs que lui.

Au point où ceux qui vivent aujourd’hui dans le Grand nord seraient les descendants de ces «hybrides», plutôt que des ours polaires «purs et durs».

Comment ont-ils fait le voyage de l’Irlande à l’Arctique par contre, c’est une question à laquelle la génétique ne peut pas répondre...