Parisiens et touristes: avez-vous déjà remarqué que si vous vous penchez à gauche, la Tour Eiffel semble plus petite? Et savez-vous pourquoi vous renversez du café en marchant? Ces deux graves questions, la science y a apporté une réponse. Bienvenue dans la saison des Nobels —ou plutôt les IgNobels.

Mais peut-être êtes-vous davantage intrigué par l’activité cérébrale des poissons? Mieux encore: l’activité cérébrale des poissons morts? Le psychologue de l’Université de Californie Craig Bennett, qui vient de remporter le IgNobel 2012 en neuroscience avec sa collègue Abigail Baird, avait auparavant «scanné»... une citrouille. Le cerveau d’un saumon de l’Atlantique —mort— semblait un objectif... presque normal.

Et encore: comme quoi même ces «Nobels pour rire» peuvent servir à quelque chose, Bennett et Baird n’avaient pas l’intention de perdre leur temps. Ils voulaient, par cette recherche, envoyer un avertissement aux neurologues: l’imagerie par résonance magnétique du cerveau (le nôtre!) peut, parfois, contenir de faux signaux.

Les 22e Ig Nobel, décernés jeudi soir à l’Université Harvard —en présence de la plupart des «heureux» lauréats— sont donc allés à:

  • Anita Eerland, de l’Open University aux Pays-Bas, et ses collègues, pour avoir découvert qu’on peut faire incorrectement deviner la hauteur de la tour Eiffel si on demande aux gens de se pencher vers la gauche (IgNobel de psychologie)
  • Rouslan Krechetnikov et Hans Mayer, de l’Université de Californie, pour avoir détaillé la façon dont les gens renversent du café en marchant (IgNobel... de la dynamique des fluides!).
  • Kazutaka Kurihara et Koji Tsukada, pour leur invention, le SpeechJammer, une machine qui perturbe une personne qui parle, en lui faisant entendre ses propres mots avec un léger décalage (IgNobel d’acoustique)
  • Craig Bennett et ses collègues donc, pour avoir démontré qu’il est possible, avec l’imagerie par résonance magnétique et un peu d’aide de la statistique, de détecter une activité cérébrale chez des saumons morts. (IgNobel de neuroscience)
  • Joseph Keller et ses collègues américano-britanniques, pour avoir calculé les forces nécessaires à faire bouger les cheveux... d’une queue de cheval (IgNobel de physique). Une commande de la compagnie Unilever, une multinationale impliquée, entre autres, dans les soins de beauté.
  • Frans de Waal (l’un des plus célèbres primatologues du monde) et Jennifer Pokorny, pour avoir découvert que des chimpanzés peuvent identifier d’autres chimpanzés à partir d'une photo... de leurs derrières (IgNobel d'anatomie)
  • Emmanuel Ben-Soussan, pour avoir indiqué comment les médecins pratiquant une colonoscopie peuvent réduire les risques... de faire exploser leurs patients. (IgNobel de médecine)
  • Johan Pettersson pour avoir résolu un mystère : pourquoi certains habitants du village suédois d’Anderslöv voient leurs cheveux verdir (IgNobel de chimie)
  • La compagnie SKN, pour avoir utilisé une technologie permettant de transformer de vieilles munitions russes en diamants (IgNobel de la paix)
  • Le gouvernement américain qui, à travers son General Accountability Office, a publié un rapport sur les rapports traitant des rapports, qui recommande la préparation d’un rapport sur les rapports traitant des rapports à propos des rapports. (IgNobel... de littérature)