Le scientifique à la télé et au cinéma ? Un homme dans les deux tiers des cas. Et aux États-Unis, un Blanc dans 71 % des cas.

De quoi renforcer les stéréotypes dans l’esprit des jeunes et des moins jeunes, déplore-t-on dans une étude de l’Institut Geena Davis sur les genres dans les médias, publiée cet automne. Des résultats qui n’étonnent toutefois pas : ils ne font qu’ajouter du neuf à un vieux constat sur la faible place des femmes dans les représentations fictives de la science et de la technologie.

Il y a tout de même eu une progression notable par rapport à leur quasi-absence avant les années 1980. On cite à ce sujet des personnages qui ont fait école, au point d’être souvent citées par des adolescentes désireuses d’entreprendre une carrière en science : l’anthropologue judiciaire Temperance Brennan (Bones), la neurologue Amy Farrah Fowler (The Big Bang Theory), Doc McStuffins dans la série animée du même nom et leur modèle à toutes, la Dre Dana Scully, du FBI (The X Files).