À ajouter à la série « impacts de la désinformation »: 19% des Canadiens croient que les vaccins contre la COVID ont tué beaucoup de gens et que la chose a été dissimulée. Et 25% croient qu’on nous a injecté une micropuce « secrète » ou bien n’en sont pas sûrs.

C’est ce qui ressort d’un sondage de la firme Abacus Data réalisé auprès de 1500 Canadiens adultes du 20 au 24 mai. La question exacte sur la micropuce secrète était « croyez-vous que les vaccins contre la COVID incluent des puces secrètes (secret chips) conçues pour contrôler et suivre les comportements ». 11% ont dit que c’était « probablement vrai », 14% qu’ils n’en étaient pas sûrs, et  75% que c’était faux.

Une troisième question relative aux fausses croyances tournait autour de la 5G: 9% ont répondu croire que la COVID était causée par la 5G et son influence sur le système immunitaire, 17% n’en étaient pas sûrs.

Les croyances en de fausses nouvelles varient en fonction de l’idéologie, comme on le sait depuis longtemps. Or, dans ce cas-ci, les sondeurs ont eu l’idée de tenter des corrélations avec différentes questions liées à la politique. Par exemple, parmi ceux qui s’identifient comme partisan de Pierre Poilievre comme futur chef du parti conservateur, 28% croient qu’on a caché le fait qu’un grand nombre de gens sont morts à cause du vaccin. Tandis que parmi ceux qui s’identifient comme partisans de Jean Charest, seulement 9% y croient. Et 14% des partisans du NPD. L’écart est moins grand avec la croyance dans la micropuce: seulement 10% des partisans de Pierre Poilievre y adhèrent.