Deux millions de tonnes de TNT: c’est l’équivalent de l’impact d’une météorite en octobre 2021. Comme il s’agit d’un impact sur Jupiter, la planète était capable d’en prendre .Mais ça a produit un éclat de lumière suffisant pour être vu sur Terre.

L’astronome Ko Arimatsu et ses collègues de l’Université de Kyoto, au Japon, l’ont observé avec le télescope PONCOTS (Planetary Observation Camera for Optical Transient Surveys) un petit instrument spécialement dévolu à Jupiter. C’est le « flash » lumineux le plus brillant depuis 1994, lorsque la comète Shoemaker-Levy avait elle aussi percuté la planète géante, annoncent-ils dans leur article, pré-publié au début du mois.

La différence par rapport à 1994 —et par rapport à tous les impacts plus faibles détectés depuis— est que, parce qu’il s’agit d’un télescope spécialement consacré à Jupiter, celui-ci était aussi conçu pour récolter davantage de données, dont la température —8000 degrés Celsius au site du « flash »— la force de l’impact —les 2 millions de tonnes de TNT— et une vidéo.

Montage du magazine The New Scientist

Les astronomes estiment que de tels impacts sur Jupiter sont de 100 à 1000 fois plus fréquents que sur Terre —d’où leur intérêt pour les étudier là-bas plutôt qu’ici.