Les avancées de la médecine au cours du 20e et 21e siècle ont apporté des moyens de plus en plus performants pour soulager la douleur, guérir des maladies et soigner les patients. Une plus grande variété de médicaments est accessible à la population, médicaments  souvent consommés sur une longue période, reflet de notre longévité accrue, souvent accompagnée de maladies chroniques.

Médicaments de plus en plus disponibles, de plus en plus nombreux… Et si cette abondance de médicaments présentait aussi un revers ?  Avez-vous pensé aux interactions  entre ces médicaments, à la possibilité d’un sur-dosage, d’un sous-dosage, aux problèmes de gestion de la prise de ces médicaments ?

Ces questions sont à la base des projets de réduction de médication mis en œuvre depuis mars 2019 auprès de population de CHSLD. Des équipes pluri-disciplinaires [médecins, infirmièr(e)s et pharmacien(ne)s] travaillent de façon concertée en vue de réduire la polymédication dans les soins de longue durée. Les  résultats ? En 12 mois, le nombre de patients utilisant 10 médicaments ou plus est passé de 63 à 46 %. Et tout le monde y gagne : en confort, en temps, en coût.

Le Réseau canadien pour la déprescription quant à lui s’est donné comme objectif de « réduire les risques causés par  l'utilisation de médicaments nuisibles, en misant sur la sensibilisation, et d’améliorer l'accès aux thérapies pharmacologiques et non pharmacologiques plus sécuritaires ».

Votre curiosité est piquée ? La conférence participative Des médicaments en trop s’adresse à vous. Préparez vos questions. Faites un premier pas : venez rencontrer un communicateur scientifique et un médecin qui seront au rendez-vous tout spécialement pour apporter un éclairage rigoureux et pertinent sur le sujet et ouvrir un dialogue entre scientifiques et public .

La conférence Des médicaments en trop est organisée par le Centre Déclic et appuyée entre autres par le Centre d’excellence sur le partenariat avec les patients et le public et le Réseau-1 Québec. Le projet a été financé principalement par l’Unité soutien de la Stratégie de recherche axée sur le patient du Québec. s’inscrit aussi dans les activités du 24 heures de science 2019. Le Centre Déclic est un OBNL dont la mission est d’informer, de vulgariser et de transmettre des connaissances scientifiques  d’intérêt public.

N’attendez pas, réservez votre place!

Activité organisée dans le cadre du festival 24 heures de science. Journée d’activités en science et en technologie qui s’adressent aux publics de tous les âges. Les activités touchent de nombreux domaines scientifiques : mathématiques, santé, astronomie, sciences naturelles, génie, environnement, etc. Il y en a pour tous les goûts !

 

  • Par Maryse Lafontaine