Avec la pandémie, nous est arrivée il y a un an une « infodémie »: une épidémie de fausses nouvelles. À travers le monde, des médias comme l’Agence Science-Presse se sont attelés à la tâche de vérification des faits. Mais qu’en est-il des scientifiques? On en parle à notre émission cette semaine.

Fichier audio

Tout récemment, un collectif canadien appelé #LaScienceDabord, s’est lancé dans l’arène pour contribuer à la lutte contre la mésinformation en santé. L’objectif de ces experts est, comme leur nom l’indique, de donner des outils basés sur la science pour lutter contre cette Infodémie.

Isabelle Burgun en parle avec:

Nous devions aussi recevoir à l’émission Chantal Barriault, professeure au programme d’études supérieures en communication de la science à l’Université Laurentienne, qui a dû annuler.

La mésinformation n’est évidemment pas née avec les médias sociaux. Qu’est-ce qui a changé aux yeux de Jonathan Jarry ? Est-il déçu de la difficulté qu’ont les gens à départager le fait de l’opinion? À repérer les pseudosciences? Quelle est la place des influenceurs dans cette propagation? Quels sont les impacts de cette désinformation sur la démocratie ? Et faut-il parler de la responsabilité des grandes plateformes comme Facebook ou Google ?

« Les plateformes ont été bâties pour aller chercher une réaction immédiate. On nous force à réagir rapidement. C’est un peu à nous aussi de ne pas se faire prendre au jeu et d’apprendre à ralentir. Et quand on n’est pas sûr, ne pas partager. » -Jonathan Jarry

Pourquoi #LaScienceDabord ? Pourquoi est-ce important de se rassembler pour mettre en avant la science? Voit-il une crise de confiance envers la science? Les universités devraient-elles davantage encourager leurs scientifiques à intervenir sur la place publique?

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Je vote pour la science est diffusée le lundi à 13 h sur les cinq stations régionales de Radio VM. Elle est animée par Isabelle Burgun. Recherche pour cette émission: Isabelle Burgun. Vous pouvez également nous écouter, entre autres, sur CIBO (Senneterre), CFOU (Trois-Rivières), CIAX (Windsor) et CFLX (Sherbrooke). 

Vous trouverez sur cette page des liens vers les émissions des saisons précédentes. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter et sur Facebook.