9780521835695.jpg
Saviez-vous que le stéthoscope pourrait faire croire que le médecin n’est qu’un « bête » travailleur manuel plutôt qu’un intellectuel? C’est du moins l’argument qu’apportaient ceux qui s’opposaient à son introduction... au début du 19e siècle!

Inventé en 1816 par le Français René Laennec, c’est en effet un instrument aujourd’hui indissociable de la médecine. Mais nombreux furent ceux qui refusèrent alors d’apprendre à s’en servir, raconte l’auteur — et médecin — Joel Reiser dans Technological Medicine, un livre sur les difficultés rencontrées par cette innovation — et plusieurs autres.