On oublie généralement de souligner les efforts de la Chine pour protéger l’environnement, au point où une annonce qui aurait fait les manchettes si elle était venue des États-Unis, est passée complètement en dehors des écrans radars : près d’un quart du territoire chinois pourrait être classé réserve protégée.

L’annonce provient du premier plan national de protection de la biodiversité paru le 18 octobre. Le plan s’appuie en partie sur des recommandations de l’organisme américain Nature Conservancy, et identifie 32 zones prioritaires couvrant 23 % du pays. Les détails ne seront toutefois connus qu’en mars prochain.