Le 22 février, descendant à une vitesse de moins d’un mètre par seconde, la sonde japonaise Hayabusa2 s’est approchée de l’astéroïde Ryugu et, au dernier moment, a lancé un projectile qui a fait s'envoler cailloux et poussières. Une vidéo permet à présent de voir cette manœuvre.

Si tout s’est passé comme prévu, Hayabusa2 aura ramassé au passage quelques-uns de ces fragments d’astéroïde. La séquence d’images réserve toutefois d’autres surprises : jamais n’a-t-on vu d’aussi près et avec une telle netteté un astéroïde — sans parler du nuage de poussière soulevé et, en prime, de l’ombre de la sonde elle-même sur la surface tandis qu’elle remonte vers son orbite.

Arrivée en orbite de Ryugu en juin 2018, la sonde japonaise y avait largué trois mini-robots en septembre. Depuis, elle cartographiait le caillou de moins d’un kilomètre de diamètre, à la recherche du « terrain » le plus propice pour cette partie délicate de sa mission.

Une note : pour satisfaire les Terriens impatients, la vitesse de défilement des images est cinq fois supérieure à la réalité.